Accueil  >  Philippe Jaroussky, non il n’a pas changé…
Flux RSS

Philippe Jaroussky, non il n’a pas changé…

Le 19 septembre 2013 à 13:50 par Olivier Bellamy

180913-philippe-jaroussky2.JPG

… Il est toujours celui que nous avons aimé. Tiens, voilà peut-être un titre pour son prochain album puisque non content d’être la star des contre-ténors, notre Phi-Phi national songe à flirter avec la chanson française. Après Julio et Jacques Villeret (Papy fait de la résistance), il y aura du monde au balcon et des crépitements dans les tisons. Ses “Feuilles mortes” sur France 2 ont mérité un éloge massif. Confidence du maestro : il cherchait quoi chanter et puis, sifflotant ce thème immortel de Prévert et Kosma, un ami lui a dit : “C’est ça que tu devrais choisir !”
Après huit mois de congé sabbatique, Philippe Jaroussky nous revient en pleine forme. Et personne ne l’a oublié (qu’il se rassure) puisque trois de ses disques figurent toujours dans le Top 10 des meilleures ventes classique.

Voici son programme :

- Rameau : Les Indes galantes, Les Sauvages

- Handel : Theodora, Kind Heaven (si possible David Daniels)

- Schubert : 1er mouvement de la Sonate en La Majeur op 120

Madeleines:

- Puccini, Turandot : “Nessun dorma” (Pavarotti, version si possible quand il est jeune)

 - Bach : “Es ist vollbrach” ou “Agnus Dei” de la Messe en Si (Panito Iconomou, garçon alto)

- Leonard Cohen : “Hallelujah”, chanté par Jeff Buckley

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 2 commentaires pour cet article :

1 Samuel Rosenfeld, le 24 septembre 2013 à 20:21 :

Marre de ce répertoire à la c.. des castrats! Que c’est moche à mes oreilles! C’était mon coup de gueule de ce soir. Cela dit Jaroussky, rien à dire, ni sur l’homme ni sur l’artiste, mais pitié, plus ce répertoire “rouroulant” à la gomme!

2 Lily, le 24 septembre 2013 à 22:49 :

Faut-il qu’il soit sympa et merveilleux musicien Philippe Jaroussky pour faire supporter tout ce matraquage promotionnel de la rentrée.
Bien d’accord avec Samuel, et je ne vais pas me faire que des amis, mais ce répertoire a fini par me lasser – pour ne pas dire .. me barber .


Donnez votre avis !






ombre