Accueil  >  Alain Bauer, le charme discret de la haute sécurité
Flux RSS

Alain Bauer, le charme discret de la haute sécurité

Le 22 février 2013 à 10:15 par Olivier Bellamy

 Olivier Bellamy reçoit Alain Bauer dans Passion Classique

Auteur d’un Dictionnaire amoureux du Crime qui mêle Caïn, Columbo à OJ Simpson, Alain Bauer est un expert de haute volée qui semble davantage écouté à New York et à Pékin qu’à Paris où l’on ne goûte guère son indépendance d’esprit qui lui permet de passer de Michel Rocard à Nicolas Sarkozy tout en étant un proche de Manuel Valls, sans renier ses convictions profondes lesquelles sont assujetties à une vision de la réalité hors des querelles idéologiques et une ouverture au monde. Comme la plupart des hommes supérieurement intelligents non encartés politiquement, il agace, il dérange et se retrouve vivement critiqué par ceux qui voudraient qu’un triangle fût alternativement rond ou carré en fonction du résultat des élections. Du pain béni pour les factions extrêmes qui reprennent ses thèses en oubliant au passage son attachement fondamental aux valeurs de la République et son humanisme maçon.
En public, il dit la chose telle qu’elle est avec une tranquillité souriante, ce qui est déjà un scandale en soi. En privé, il ne cache pas son dégoût, par exemple, pour la dernière Une “people” du Nouvel Observateur consacrée au livre d’une ancienne maîtresse de DSK et se permet le luxe d’en proposer une suivante qui relierait d’un coup d’un seul quatre “marronniers” de la presse : “Les salaires des francs-maçons qui ont mal au dos comparés au prix de l’immobilier”.
Voici son programme :
Madeleines
Telephone : Un autre monde
Trust : Antisocial
Ferrat :Potemkine

Flûte Enchantée Mozart – air de Tamino « Dies Bildniss… »
Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak – 1er mvt
Toccata et Fugue D Mineur BACH
Danzon 2 Arturo Marquez

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre