Accueil  >  Augustin Dumay, l’âme en accord
Flux RSS

Augustin Dumay, l’âme en accord

Le 21 février 2013 à 15:58 par Olivier Bellamy

 Olivier Bellamy reçoit Augustin Dumay dans Passion Classique

Grand violoniste français, Augustin Dumay reste assez discret dans les médias. Comme s’il préférait chercher dans son laboratoire pour mieux faire éclore la fleur de son secret sur scène, plutôt que de risquer de la faner par le commentaire. Pourtant, il s’exprime avec clarté et profondeur, mais la musique est une maîtresse exigeante, orageuse et exclusive qui a exceptionnellement bien voulu nous le prêter le temps de chanter ses louanges.
Voici son programme :

- R. Strauss “Morgen” Elizabeth Schwarzkopf Georges Szell

- Schubert Messe en si bémol majeur Wolfgang Sawallisch

- Schubert Sonate en si bémol majeur Opus Posthume Maria Joao Pires (nouveauté DG)

Et pour les madeleines:

- Johann Strauss Ouverture de la Chauve Souris Carlos Kleiber

- Serge Reggiani “Ma fille”

- Julien Clerc “N’écris pas” (extrait de l’album “Les Séparés”)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 12 commentaires pour cet article :

1 marie-alsace, le 21 février 2013 à 19:47 :

Ah si toutes les émissions pouvaient être comme celle d’Augustin Dumay, un paradis de sérénité ….et non comme celle de ce soir, par exemple. Je n’en peux plus de ces gens qui ont tant de certitudes.. Si cela était si simple. Schubert, le hasard fait bien les choses Maria Joao Pires qui enregistre des sonates de Schubert. Même si l’extrait était court, un jeu beaucoup plus gai que celui d’Alfred Brendel. J’ai hâte de l’écouter, elle fait une petite halte en Alsace, à Guebwiller :-) Bonne soirée, je vais écouter le sextuor de Tchaïkovski, « souvenir de Florence » après avoir entendu son Trio et prendre un bon bouquin.

2 Lily, le 21 février 2013 à 20:52 :

Maria Joao Pires, c’est la grâce, l’élégance, la profondeur.
Petite précision en passant, pour le 3ème choix, ce pauvre Schubert est mort très jeune, mais c’est deux mois avant sa mort qu’il a achevé sa dernière sonate en sib majeur.
Pas d’« opus posthume », mais juste un D.960.

3 HOLDRINET, le 22 février 2013 à 01:00 :

Je m’en tiendrai à vivement conseiller
l’écoute de cette émission exceptionnelle, à celles et ceux qui ont la chance d’avoir à la découvrir.
Belle écoute à vous !

4 Nelly, le 22 février 2013 à 23:02 :

Un très beau Passion Classique qui nous a permis de croiser Augustin Dumay! Je l’écoute depuis si longtemps…immense talent et si simple et si discret! A écouter même deux fois au moins. Bon we à tous!

5 Lily, le 24 février 2013 à 11:32 :

Eh oui ! Olivier avait raison, elle est bel et bien « opus posthume » la sonate D960 car elle n’a été éditée qu’en 1839 soit après la mort de Schubert.
Mea culpa et toutes mes excuses pour avoir écrit une inexactitude .

6 marie-alsace, le 27 février 2013 à 09:09 :

Marie Claire Alain, la plus grande organiste que la France ait connue, s’est éteinte hier. Seul média français à lui rendre un premier hommage hier, France Musique. Y aura-t-il d’autres papiers de tous ces « musicologues » écrivant dans la presse française !!!! Pas sûr, il est vrai que certains éclats littéraires ont donné une fièvre de cheval à la presse en général. Dommage, tout comme Maurice André avec qui elle m’a “éveillée” enfant à la musique classique lors de mon premier concert, elle semble oubliée, à l’exception de France musique qui lui consacre aujourd’hui un hommage.

7 Lily, le 27 février 2013 à 22:23 :

Triste semaine pour le monde musical. Trois grands musiciens nous ont quittés : après Wolfgang Sawalisch, Marie-Claire Alain, c’est aujourd’hui le pianiste américain Van Cliburn qui s’est éteint à 78 ans.

8 marie-alsace, le 27 février 2013 à 23:59 :

Et triste semaine pour le monde tout court avec la disparition de Stéphane Hessel. Bel hommage ce Passion Classique qui lui était consacré.

9 COURTAUT.Monique, le 01 mars 2013 à 15:21 :

Merci Marie de nous avoir informés .
L’église de Saint -Germain,sa paroisse ,
son orgue ,étaient combles ce matin .
7organistes et non des moindres se sont succédés aux claviers pour l’adieu à Marie-
Claire Alain .La Messe des Morts grégorienne,quelques chorals de Bach, les litanies de Jehan Alain,
et la fugue sur le nom d’A.L.A.I.N.de Maurice Duruflé.
Les Honneurs Militaires sur le parvis avec quelques caméras locales .La grande dame
s’en est allée…

10 marie-alsace, le 01 mars 2013 à 18:49 :

Et elle sera toujours présente, merci Monique de nous faire partager votre émotion. Triste semaine pour la musique classique et triste reconnaissance médiatique pour Wolfgang Sawallisch, Marie-Claire Alain (surtout) et Van Cliburn, à l’exception d’un très bel article sur le Huff d’Olivier Bellamy (celui-là m’a bien plu…) et de très attachantes émissions sur FM.

11 Lily, le 01 mars 2013 à 19:33 :

Bien consternant en effet Marie.
Les grands médias télé/presse toujours si prompts à diffuser des informations d’un intérêt « relatif » !!! sont restés pour le moins « discrets ».. sur cette disparition et les deux autres.
« Cherchez l’erreur » comme l’écrit très justement aujourd’hui Olivier Bellamy dans le Huffington Post.
Beau témoignage de Monique sur l’hommage qui a été rendu ce matin à Marie-Claire Alain en l’église de St Germain en Laye.

12 Michel JEAN, le 23 juin 2016 à 08:36 :

Bonjour, toujours très agréable d’écouter l’Emmission de M., O. Bellamy avec des invités de qualité(s) exceptionnelle(s) cependant qu’il est triste ou bien dommage que celle-ci ne dure plus. Mich.


Donnez votre avis !






ombre