Accueil  >  Le poète météore de Jérôme Garcin
Flux RSS

Le poète météore de Jérôme Garcin

Le 13 février 2013 à 13:55 par Olivier Bellamy

 Olivier Bellamy reçoit Jérôme Garcin dans Passion Classique

Sartre avait son Castor. Jérôme Garcin a perdu son Pollux. Toute son oeuvre romanesque tourne autour de ce frère jumeau, ce météore au singulier dont l’absente présence lui souffle l’évocation intime de personnages exceptionnels au destin brisé. Le poète Jean de la Ville de Mirmont lui offre une nouvelle âme en miroir pour combler ce manque obsédant. L’imagination de l’écrivain, telle une blessure qui devient fusion littéraire puis lumière, permet de rendre chair beaucoup plus profondément qu’une biographie classique à cet “éternel jeune homme” mort pour la France sur le Chemin des Dames en 1914.
Si ces “Bleus Horizons” (Gallimard) poursuivent une chimère, ils nous dévoilent pas à pas, dans un galop de Pégase vers la mort, un moment très musical vers l’éternité, avec grâce et… sans rien de trot.
Voici son programme :

. Dans les transpositions pour piano de Bach par Busoni, le « Ich ruf zu dir » Dinu Lipatti
. Mendelssohn : « Romances sans paroles, La Fileuse », par Daniel Barenboïm
. Haendel : « Semele, HWV 58, Where’er you Walk », par Andreas Scholl
. Schubert : impromptu in G-flat Major D.899 No.3, par Alfred Brendel

Et en lien avec Jean de La Ville de Mirmont :
. « L’horizon chimérique », Gabriel Fauré
. « L’horizon chimérique », Julien Clerc

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 4 commentaires pour cet article :

1 Sandrine, le 13 février 2013 à 14:14 :

Beau texte!

2 Lily, le 14 février 2013 à 09:56 :

Petit clin d’œil au générique du « Masque et la Plume » qu’il présente chaque dimanche soir, avec son 2ème choix musical : la romance sans parole « la fileuse » de Mendelssohn.

3 HOLDRINET, le 14 février 2013 à 16:26 :

Absolument Lily, “La fileuse” de Mendelssohn.

4 Juliette, le 14 février 2013 à 20:09 :

Merci Jérôme Garcin pour votre vivacité, votre intelligence et votre style - dans vos livres évidemment ! - . Nous aimons vous lire , surtout continuez à nous enchanter . Merci pour tout .


Donnez votre avis !






ombre