Accueil  >  La rentrée avec Julie Depardieu
Flux RSS

La rentrée avec Julie Depardieu

Le 31 août 2010 à 09:28 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy reçoit Julie Depardieu sur Radio Classique

1. Qui mieux que notre petite Julie pouvait ouvrir cette nouvelle saison de Passion Classique ? Elle qui court les concerts et écoute notre station avec frénésie entre deux répétitions. Elle qui n’a pas été éduquée dans la musique classique, mais qui l’a découverte dans un paquet de lessive ou presque, à la faveur d’un cadeau promotionnel un soir de Noël, et qui ne l’a plus quittée. C’est en autodidacte qu’elle a peu à peu connu le grand répertoire, en partageant la vie du violoniste Laurent Korcia qu’elle a approfondi ses connaissances, et en dressant l’oreille qu’elle s’est forgé une culture.
Dans ce nouveau numéro de Passion Classique, une nouveauté : les mélodies d’amour. Ces musiques qui évoquent un choc, une rencontre ou un événement fort (mariage, naissance d’un enfant). A chacun de donner les siennes. Allez Alain, Samuel, Catherine, Erica, Eliane, Sandrine, Françoise, Roberto, Geneviève, Monique (pardon à ceux que j’oublie), à vous de jouer !
A propos, j’ai suivi pendant l’été vos débats passionnés et j’applaudis des deux mains au chiffre exceptionnel (digne des blogs de foot) de messages. Merci pour votre fidélité, mieux que les gardiens du temple, vous êtes les anges-gardiens, les Jimmy-Cricket de cette émission.
2. Ce soir, hommage à Alain Corneau, qui nous a quittés après avoir souffert d’un cancer au poumon. Il est venu deux fois dans Passion Classique. A chaque fois, j’ai été charmé par sa culture, sa curiosité et sa gentillesse. C’était un homme formidable et quel merveilleux réalisateur ! Toutes nos pensées vont à Nadine Trintignant, sa compagne, que le malheur frappe à nouveau.
Voici le programme de Julie Depardieu :
Brahms : Concerto n° 2 – 1er mvt (Nicholas Angelich / Paavo Järvi)
Madeleines
J. Strauss : Le Beau Danube bleu par Kleiber
Mozart : Don Giovanni, duo « La ci darem la mano » (Berganza, Raimondi, Maazel)
AC DC : TNT
Programme
Sibelius : Concerto pour violon – 3e mvt par Leonidas Kavakos
Verdi : Don Carlo : Duo Don Carlo et Rodrigo par Roberto Alagna, Thomas Hampson et A. Papano (version originale en français) /
Wagner : Le Crépuscule des Dieux – « Marche funèbre de Siegfried » (Jansons)
Mélodies d’amour
Offenbach : Orphée aux enfers – Duo des mouches (Naouri, Dessay)
Verdi : Trouvère, air de Manrico « Ah si, ben moi coll’essere » (Acte III) par Roberto Alagna
Barbara : A force de
Fin
Wagner : Parsifal, Prélude (Pierre Boulez)
Vieuxtemps : Concerto n° 5, finale (Jasha Heifetz)

Tags : ,
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 30 commentaires pour cet article :

1 Erica Roche, le 31 août 2010 à 09:52 :

Bon retour Olivier!C’est sur - les bloggeurs ont fait très fort cet été, et c’est extraordinaire.Malheureusement, dans ma campagne on ne reçoit plus Radio Classique, ce qui fait que j’ai raté les rediffs., mais surtout il n’y a pas d’internet et je n’ai donc pas pu y participer autant que j’aurais aimé. Hier soir on est allé voir Fabrice Luchini (spectacle jouissif comme d’habitude) et je comptais écouter Julie Depardieu ce matin mais ce n’est toujours pas en ligne!Tant pis, ça sera pour une autre fois!

2 Livadiotti Roberto, le 31 août 2010 à 11:24 :

C’était bien cette émission avec la gracieuse Julie Depardieu qui fait preuve d’une bonne culture musicale,un discours intéressant et de bons choix musicaux.

3 Oto Di Dacht, le 31 août 2010 à 11:27 :

Aïe !
J’ai honte… Je suis aussi autodidacte pour la musique de variété, la musique de rock, le jazz…
Je suis autodidacte au restaurant ; pas d’études hôtelières ; dorénavant, je vais me cacher à la table du fond quand j’irais chez Orsi ou Bocuse.
Horreur ! je ne sais pas écrire…suis-je digne de crier autodidactement ma colère sur ce blog de gens de qualité ?

4 TG, le 31 août 2010 à 12:18 :

Enfin, vous revoilà…
Il est vrai que je commençais à désespérer d’entendre quelques conversations intelligentes et quelques nouvelles musiques inconnues.
Donc bon retour

5 Jacqueline, le 31 août 2010 à 12:51 :

Bonjour et bonne reprise !
J’aime beaucoup Julie mais ne commence-t-elle pas à radoter…son histoire de paquet
cadeau on la connait par coeur ou alors
j’écoute trop souvent Radio Classique

6 Myriam, le 31 août 2010 à 18:49 :

Enfin de retour,mais avec un triste hommage au merveilleux”homme”Alain Corneau,mort hier alors qu’on le réécoute chez vous.Quelle tristesse,quel perte encore pour le cinéma!Quel passionné,j’ai vu tous ses films,quel souffle,quel amour de son art,quelle culture!Il n’y a pas de mots pour exprimer ce talent de communiquer ses émotions!Tout simplement l’écouter et voir et revoir ses films.Un grand homme simple et généreux qui nous a quitté.saleté de maladie…

7 Geneviève, le 31 août 2010 à 20:02 :

Quel régal de démarrer la nouvelle saison avec Julie…Julie la belle, Julie la passionnée,Julie la douce, Julie Champagne, Julie riante, tantôt femme érudite, tantôt gamine, pas si gamine et pas si légère que ça quand on l’écoute bien… Julie touchante lorsqu’elle parle de Guillaume…
Parler de Thérèse avec dans la voix des intonations de la grande Arletty tout en se repoudrant le nez… Faut le faire et…elle le fait et avec un naturel déconcertant ! Comment ne pas être sous le charme ?
Julie? mais c’est un bouquet de fleurs, c’est un feu d’artifice !!! Merci, merci et encore merci Julie LA VIE !!!

8 Erica Roche, le 01 septembre 2010 à 10:06 :

émission en ligne - oui, mais pas de son, aie!!

9 Samuel Rosenfeld, le 01 septembre 2010 à 16:32 :

Samuel Rosenfeld se fendra d’un communiqué de son avocat mais qu’il soit d’ors et déjà établi que Samuel Rosenfeld est colère face à la nouvelle grille de Radio Classique! Adieu donc Denisa Kerchova, vous dont la voix enivrait Samuel Rosenfeld, vous dont la bonne humeur était si communicative… idem pour votre amour pour Dvorak. Bref, adieu femme cultivée et agréable. A la place, Samuel Rosenfeld devra subir Chritian Morin, les chroniques de Michel Leeb et Elodie Fondacci, toutes personnes certainement fort recommandables dans la vie privée mais dont l’inculture crasse en musique classique fait peine à entendre. Speakerines et speakerins, voilà ce que l’on réserve à l’auditeur de RC… C’est comme si Samuel Rosenfeld animait une émission agricole sur l’antenne de rodio weppes, radio rurale de son enfance, sous prétexte qu’il est déjà monté une fois sur une moissonneuse batteuse, sans cependant y entendre rien en tracteur et autres semailles. Franchement, Samuel Rosenfeld est tristesse. Vraiment. Son premier geste a été de se désolidariser du groupe Facebook de Radio Classique, et Il se demande réellement s’Il va continuer d’écouter Radio Classique. Samuel Rosenfeld avait plus ou moins laissé tomber la « radio d’en face », France Bidule quoi, car Il avait l’impression d’y écouter une cour de coqs précieux et ridicules, buvant du thé au micro, auriculaire levé, en dissertant entre soi de la force de pénétration transcosmique de Mixtur de Stockhausen ou en comparant quinze interprétations différentes de Clocks and Clouds, pour 12 voix de femmes et orchestre, de ce cher vieux Ligeti, koâ. Et bien tant pis, Samuel Rosenfeld va retourner parmi ces pauvres hères lamentables. « Il faut bien que la roue tourne » a dit un jour le philosophe Christian Morin. Si Radio Classique cherche à recruter pour rester dans le même ton, Samuel Rosenfeld leur conseille d’engager Benjamin Castaldi, Christophe Dechavanne et Vincent Lagaffe.

10 Itié, le 01 septembre 2010 à 17:23 :

effectivement , difficile de comprendre les différentes chaines et les démangeaisons qui les prennent à la rentrée ! Pourquoi changer une équipe qui gagne ? On se le demande ! Les années précédentes , j’aimais aussi beaucoup Mitzou Carré , puis elle a disparu ! . J’espère que ces dames ont trouvé meilleure chaussure à leur pied !

11 Lily, le 01 septembre 2010 à 17:41 :

Denisa Kershova l’a trouvée sur France Musique tous les matins de 5 h à 7 H.
Une voix qui va réveiller Samuel en douceur. Ravie de le retrouver!

12 TG, le 01 septembre 2010 à 22:17 :

Samuel Rosenfeld n’est pas content!
Il peut aussi écouter FranIntruc pour avoir une consigne de vote tout les quart d’heure et écouter de la musique tchac poum poum…
C’est vrai qu’on l’aimait bien Denisa…
Mais ainsi est faites la vie, des petits deuils accumulés… Lutter contre le temps qui passe est une entreprise vouée à l’échec Samuel!
Demain cela ira mieux, reprenez vous que diantre!!

13 Eliane, le 01 septembre 2010 à 22:51 :

Geneviève, j’ai l’impression de me lire dans vos lignes sur Julie!
Rapide intervention : je viens de parcourir le dernier Télérama et à la page radio tilt : Olivier, mèche rebelle, sourire craquant et yeux rieurs, assis en tailleur au milieu de partitions s’impose à la lectrice que je suis. Waouh!! Une page (ou presque) consacrée à ce “passeur d’émotions” (dixit). Tout est dit dans cette très belle expression.
Un nouvel ouvrage à paraître? le grand cachotier !, comment fait- il pour être sur tous les fronts? Retenez l’information :Passion Classique, entretiens et CD musical, éditions Arléa. Merci Olivier. Très très jeune, j’ai aussi associé la musique à l’amour,( pour mon père musicien), au refuge, à l’abri où personne ne pouvait pénétrer et me déranger.
Eliane

14 Alain, le 02 septembre 2010 à 00:54 :

Cher Olivier, que j’écoute assez régulièrement, j’ai mal apprécié la discussion de “privilégiés du monde musical” avec Julie Depardieu, fort attachante au demeurant. Mais cet univers des concerts et festivals n’est pas accessible, et vous le savez, à 95% des gens qui vous écoutent, soit par manque de disponibilité, mais surtout par impossibilité financière flagrante, les festivals étant devenus délirants au niveau prix trop souvent. Cependant, à notre humble niveau, nous faisons vivre pour autant ce monde musical, en étant mélomanes actifs, en animant des associations d’amateurs tout aussi pertinents sur cet univers. Eux n’ont jamais la parole, ne peuvent pas accéder aux représentations, sinon au prix de sacrifices financiers,et pourtant ils ont le coeur gros de musique, de rencontres, de partages, de critiques, de point de vues, etc… A quand une oreille pour eux, une longueur d’onde pour ces sans grades de la musique qui remplissent quand même les salles ? Avez-vous une ideé la dessus ? Merci de nous la faire partager. Sais-t’on jamais ! Bon vent, et tous solidaires pour la musique. Affaire à suivre. Merci.

15 Itié, le 02 septembre 2010 à 09:16 :

quelle belle émission que celle avec G. Caussé !
il exprime si bien la sensualité de l’alto , la façon de poser les doigts avec la pulpe , tout en douceur ! Puis lorsque le luthier ” déshabille ” l’instrument !
Et un choix d’oeuvres qui a réveillé en moi quelques madaleines , dont l’air des ” Pêcheurs de Perles ” .
Et l’histoire trés touchante de sa naissance … Merci Olivier !

16 Erica Roche, le 02 septembre 2010 à 10:00 :

Quelques ronchonneries rosenfeldiennes - voilà ce qui nous a manqué tout l’été! Content de vous retrouver cher Samuel. Je crains fort que ce ne soit pas l’endroit idéal pour vous plaindre de la grille de programmes de rc! Allez écouter ce que vous voulez,même de l’opéra, mais au moins restez fidèle à cette émission-ci et à vos amis bloggeurs à qui vous feriez défaut. Au fait, je ne comprends pas trop votre amour pour DK - je ne la trouve pas spécialement érudite - sauf qu’elle a un accent charmant qui fait certainement fantasmer les jeunes lillois scientifiques!

17 Livadiotti Roberto, le 02 septembre 2010 à 10:28 :

Radio classique est comme une “Peau de chagrin” qui retrécit au fur et à mesure.Je ne sais pourquoi l’on enlève certains animateurs pour les remplacer par des personnes sans doute moins compétentes en musique.Est-ce que c’est la direction qui cherche à s’affirmer en “innovant”?Ou bien est-ce la crise sur RC comme partout ailleurs?

18 Erica Roche, le 02 septembre 2010 à 14:20 :

La crise à RC? Bien sur que oui - c’est tellement évident que je m’étonne cher Roberto que vous vous posiez cette question. Pas évident pour une radio aussi spécialisée de garder la tête en dehors de l’eau par les temps qui courent, même avec le puissant patronage du groupe Les Echos.Je regrette beaucoup la carence en “vraies émissions” (notre Olivier étant l’exception qui confirme la règle).Ecouter des extraits de musique, OK, mais je n’aime pas du tout le coté “disc-jockey” des présentateurs. Apparemment,les têtes pensantes de la station pensent pouvoir attirer plus d’auditeurs avec ce genre d’émission. Si c’est vraiment ça le raisonnement, je serais curieuse de voir quelques statistiques d’écoute et je reste persuadée que PC est de loin l’émission phare en matière de qualité et d’audimat.

19 Livadiotti Roberto, le 02 septembre 2010 à 14:50 :

Vous avez raison,chère Erica de parler du coté “disc-jockey” des émissions du jour de RC,surtout que les extraits d’oeuvres musicales qu’on entend sont presque toujours les mêmes.Pour les statistiques d’écoute,à part Passion Classique,les émissions que je préfère sont celles du soir,après 21h,cad.l’émission de Laure Mézan et celle de Francis Drésel où l’on entend des oeuvres complètes.Mais L.Mézan est-elle toujours là?

20 Elise F., le 02 septembre 2010 à 14:55 :

Entièrement d’accord avec vous Erica, Roberto et aussi Samuel. Déjà que dans l’Indre avec la suppression du relais, il faut vraiment faire un effort pour écouter R.C , la diffusion d’extraits ou d’un seul mouvement d’une œuvre m’a toujours un peu dérangée et les » stars du show bizz n’ont absolument pas leur place dans une radio de musique classique. Les « puristes » ne vont certainement pas y trouver leur compte….

21 Alain F, le 02 septembre 2010 à 15:54 :

Alto feu !

22 Marie-France, le 02 septembre 2010 à 16:02 :

Julie Depardieu est une pistonnée pour avoir pu aller à Bayreuth. Mon frère, passionnée de Wagner (mais non pistionné), fait partie du club Wagner de Nîmes et est sur liste d’attente pour aller écouter Wagner à Bayreuth, mais il doit attendre 10 ans pour avoir une éventuelle chance d’y aller.

23 Itié, le 02 septembre 2010 à 16:10 :

En ce qui concerne la programmation, les échantillons d’oeuvres ne sont pas satisfaisant , ni les bandes enregistrées qui sont le lot des auditeurs le week-end .
La direction est-elle mélomane ?

24 Erica Roche, le 02 septembre 2010 à 17:15 :

Olivier, peut-être que vous pourriez demander à Frédrique Lalanne de nous faire un petit commmentaire?

25 Alain G, le 02 septembre 2010 à 18:03 :

Cher Olivier, dont je suis un assez fidèle auditeur, mon premier commentaire n’a pas été visiblement retenu. Aussi je récidive.
Malgré l’estime que je peux avoir pour la sympathique et intelligente Julie, votre discours entre initiés et privilégiés, passant d’un festival à l’autre, d’un concert à l’autre, etc, m’a particulièrement agacé. En effet, je le redis, sans doute 90% de vos auditeurs n’ont pas les moyens de satisfaire leur passion avec la même facilité, ni surtout la même aisance financière, voire l’entregent qui permet l’accès à des manifestations pratiquant des prix quasi hallucinants, très difficile à obtenir et à payer. Pourtant cette foultitude de passionnés fait vivre le monde musical tout autant que les “peoples”, par leur ferveur de mélomanes actifs, par leur responsabilités au sein d’associations musicales, par leur présence aux concerts et opéras au prix de sacrifices financiers difficiles et de démarches compliquées pour obtenir les places. Il y a là une foule de personnalités cultivées, critiques, enthousiastes, attachées à partager leur passion. Mais ces “sans-grades” de la musique ne sont pas écoutés. Pas d’antenne, pas d’oreilles !
Cher Olivier, et vos collègues, qu’en pensez-vous ? Votre avis nous intéresse.
Affaire à suivre et vive la solidarité et le partage. Bon vent et merci pour votre écoute.

26 Samuel Rosenfeld, le 02 septembre 2010 à 18:16 :

En effet Erica…

27 COURTAUTMonique, le 02 septembre 2010 à 20:42 :

Pour le prix d’une place de cinéma,sur les Champs-Elysées ,vous pouvez voir et entendre à l’Auditorium du Louvre ,cette saison,12 opéras filmés à l’opéra de Vienne:Don Giovanni,Fidelio,la Fiancée Ven due,2R .Strauss,…

28 Cécile, le 03 septembre 2010 à 03:08 :

Julie,je l’adore.Merci de l’avoir réinvitée;)
Bonne rentrée à M’sieur Bellamy et à toute l’équipe de radio classique.

29 alsace, le 03 septembre 2010 à 14:12 :

Bonjour, j’ai bien aimé la rentrée avec Julie Depardieu, elle a toujours la pêche et même si elle radote un peu, on s’en fout elle vous revigore. Pour le reste je suis en partie d’accord avec Samuel. Denisa va me manquer mais le matin je prefere tout de même Morin ,c’est plus dynamique, ça nous change d’entrendre Beeethoooooven !!! enchantée le midi par Laure Mézan mais que l’on a perdu le soir….enfin grâce à Radio classique, la musique est de qualité mais il me manquera toujours l’emission de gérard Pangon

30 catherine Dubreuil dessinatrice, le 12 septembre 2010 à 16:12 :

Retour en force de l’Eglise Nouvelle SF: la description de Samuel Rosenfeld restera pour les critiques de France Musique ce que le tableau de Van Gogh est aux “Mangeurs de pommes de Terre”.


Donnez votre avis !






ombre