Accueil  >  L’orchestre chauffé à Blanc
Flux RSS

L’orchestre chauffé à Blanc

Le 09 octobre 2009 à 10:00 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Michel Blanc

Michel Blanc est un habitué de cette émission. Il avait essuyé les plâtres de la toute première émission de Musique de stars qui était diffusé le vendredi matin. Je me rappelle qu’il avait choisi le dernier mouvement de la Symphonie Héroïque de Beethoven. A cette époque, je n’osais pas couper les morceaux et l’on avait écouté le mouvement jusqu’au bout. L’émission perdait en rythme et le programme s’en trouvait réduit. De plus cela aurait obligé les invités par la suite à ne choisir que des morceaux courts alors qu’il s’agit de plonger dans la vérité de ses goûts. Cela aurait éliminé de facto les longs mouvements des symphonies de Mahler ou de Bruckner. J’ai donc opté pour le “shuntage” des morceaux (terme et action barbare) qui permet de mieux rendre compte de la multiplicité des goûts d’un invité.

La deuxième fois, Michel Blanc avait choisi un axe musique française. Cette fois-ci, en tant que parrain de la manifestation Orchestres en fête organisée par l’association des orchestres français il s’est mis à l’heure symphonique. Il aime et connaît profondément la musique. Son humilité face à cet art qui nous rassemble en était une belle illustration.

Voici son programme :

Tchaïkovski : Casse Noisette – pas de deux final (grand thème célèbre) – Gergiev

Madeleines

Beethoven : Symphonie n° 5 – 2e mvt – Furtwängler

Ibert : Ballade de la Geôle de Reading

Prokofiev : Pierre et le Loup (arrivée des chasseurs) marche

Programme classique:

Beethoven : Symphonie n° 4 – finale - Kleiber

Ouverture des Maîtres Chanteurs

Brahms : Variations sur un thème de Haydn (Furtwängler)

Dutilleux : Symphonie n° 1 – Scherzo 2e mvt (Tortelier)

Mozart : Symphonie n° 25 – 1er mvt – Marriner

Alicia de Larrocha : Danse espagnole n° 2 Orientale de Granados

Tags :
Lien permanent | Rétrolien

Il y a 6 commentaires pour cet article :

1 Livadiotti Roberto, le 09 octobre 2009 à 11:31 :

Effectivement,comme vous le dites,Olivier,Michel Blanc semble bien connaitre et aimer la musique.L’émission a été intéressante et ses choix musicaux également.

2 Renate, le 09 octobre 2009 à 12:50 :

En effet, Michel Blanc est TRES agréable à écouter. Je me souviens bien de l’émission d’il y a environ 4 ans, un vendredi matin, où j’avais été impressionnée par sa “prestation”. Je me disais qu’il ne faut jamais s’arrêter à l’image que l’on peut (bêtement) avoir de quelqu’un. Je l’ai aperçu un soir lorsque les frères Capuçon et N. Angelich jouaient du Brahms. Et il était fantastique dans “Je vous trouve très beau” ! Merci de l’avoir invité de nouveau.
Roberto, impossible d’accéder à votre blog, ce matin.
Amicalement.

3 Livadiotti Roberto, le 09 octobre 2009 à 15:11 :

Je me souviens aussi de la premiére émission avec M.Blanc où il avait dit que Brahms était un de ses compositeurs favoris.Il y avait aussi du Beethoven et je ne sais plus quoi d’autre et sa deuxiéme émission avec de la musique française.Quant à l’émission avec Grangé, j’ai apprécié son choix de Monteverdi,Vierne dont j’aurais préféré des oeuvres pour orgue,mais je n’aime pas trop Rachmaninoff que je trouve trop “hollywoodien” dans sa musique et de Mozart, j’aurais préféré un des concertos entre N.20 et 26. Chère Renate,j’approuve votre commentaire,mais n’avez-vous pas pu accéder à mon blog? Je vous rappelle l’adresse “rlivadiotti.free.fr”.Salutations.

4 Françoise (40), le 09 octobre 2009 à 16:22 :

Chère Rénate, cher Roberto,
Tout comme vous, j’ai bien aimé écouter Michel Blanc. Un beau programme.
J’envie ses connaissances et les vôtres. Il faudra que je me rattrape dans ma prochaine vie !
Très amicalement.
Françoise à Sanguinet

5 Renate, le 09 octobre 2009 à 16:46 :

Cher Roberto, si, j’ai été sur votre site il y a deux ou trois jours. Ce matin, je voulais y retourner mais impossible.
J’essayerai plus tard.
Chère Françoise, moi aussi, il me faudra probablement une belle réincarnation… ou demander une retraite anticipée, je ne sais pas. Les deux peut-être.
Quant à l’émission avec M. Grangé, un moment donné, je m’attendais à du Karlheinz Stockhausen. Pourquoi pas.
Depuis trois jours, je me plonge dans le CD de Cecilia Bartoli. (C’est différent.)
Si on ne se “parle” plus, bon week-end.

6 Livadiotti Roberto, le 09 octobre 2009 à 17:38 :

Chères Françoise et Renate,je ne crois pas qu’il vous en faille tellement pour s’y connaitre en musique,il suffit de l’aimer et j’ai l’impression que Renate en sait pas mal sur les “lieder”(ou lied),pour en avoir parlé autrefois. Quant à Stockhausen,je n’y connais pas grand chose.J’aurais préféré par contre,au lieu de Hartmann,écouter du Richard Strauss,un post-romantique au milieu du 20e siècle.J’aime bien écouter Cecilia Bartoli. Salutations cordiales.


Donnez votre avis !






ombre