Accueil  >  Les nuits et les jours de Brigitte Lefèvre
Flux RSS

Les nuits et les jours de Brigitte Lefèvre

Le 24 février 2009 à 00:41 par Olivier Bellamy

Rien de plus amusant que de déceler un fil rouge dans le programme d’un invité. Une tendance, un esprit, un sens caché. Quand ce fil rouge est inconscient ou résulte du hasard, c’est encore plus amusant. En lisant le programme de Brigitte Lefèvre (directrice de la Danse à l’Opéra national de Paris), une dualité m’a sauté aux yeux : le jour et la nuit. D’abord la nuit avec “Tristan et Isolde” (poème d’extase nocturne), la 3e Symphonie de Mahler (”ce que me conte la nuit”), Air de la Lettre d’Eugène Onéguine (l’héroïne l’écrit en une nuit !)… Et le jour : Valse brillante de Chopin, l’Isle joyeuse, Jules César, L’amour et la vie d’une femme… 

Brigitte Lefèvre avait l’air partagée entre l’intérêt et la surprise. Du coup, elle s’est presque sentie presque gênée d’avouer avoir choisi la 3e Symphonie de Mahler comme promotion (le ballet de l’Opéra de Paris va danser cette oeuvre sur une chorégraphie de John Neumeier). Mais si elle avait oublié sa fonction, on le lui aurait reproché ! 

Etant donné la qualité de la troupe de l’Opéra de Paris (peut-être la meilleure au monde), nul doute que les nuits de Brigitte Lefèvre sont aussi belles que ses jours. 

Musique que Brigitte Lefèvre aime particulièrement :

 

. La Mort d’Isolde – RichardWagner - version Carlos Kleiber

Les « Madeleines » :

 

. L’Ile Joyeuse –Debussy – Piano (n’importe quelle version) Bavouzet

 

. J’aime me promener sur les grands boulevards - Yves Montand

 

. Le Chanteur de Mexico : On a chanté lesparisiennes - Luis Mariano

 

Les autres morceaux sont les suivants :

 

. Valse Brillante deChopin jouée par Lipatti op. op. 34 n° 3

 

. Was Spricht die tiefe Mitternacht ou plus communément ce que me dit lanuit : IIIème symphonie de Mahler-  4ème mouvement chantépar la mezzo.

 

. Julia Varady : La lettre extraite d’Eugène Oneguine (les 4 dernières minutesavant la fin)

 

. La vie et l’amour d’une femme : Opus 42 n° 6 -   Robert Schumann interprété par Lisa della Casa

 

. Mirrors pour flûteet violoncelle - Saariaho

 

. l’Air de Jules Cesarà la fin de acte I - trompettes – G.F. Haendel

 

 ArethaFranklin : Bridge Over Troubled Water

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 sandrine, le 27 février 2009 à 10:05 :

Veuillez me pardonner mais je dois vous confesser que je me suis follement ennuyée lundi soir avec le programme de Brigitte Lefèvre,je me suis même surprise à éteindre la radio, je ne suis certainement pas assez cultivée pour pouvoir apprécier ce genre de programme, à moins que cela ne vienne des conditions dans lesquelles je me trouvais à ce moment là ?
Quelquefois à trop vouloir faire découvrir ne prend-on pas un risque ? De lasser ou de s’éloigner de l’auditeur, certes l’invité est là pour nous faire découvrir SES goûts musicaux; mais là j’ai eu l’impression qu’il y avait un peu de prétention dans la conception du programme de Mme Lefèvre, nous catapultant nous auditeurs,sur une autre planète,nous faisant réaliser que ce que nous connaissons de la musique, les gens “hors système”, ne sont que des banalités. Heureusement que d’autres personnes sont là pour vous le rappeler et vous remettre ainsi à votre place de “petite gens”….
Et puis j’ai quand même eu le sentiment qu’il y avait un réel manque de modestie dans son discours,je ne pense pas qu’on puisse leurrer l’auditeur qui sent quand on l’aime ou pas.
Voilà c’était l’heure de ma crise, je vais beaucoup mieux désormais,merci MR Bellamy d’avoir permis que je m’exprime grâce à votre Blog.
P.S.: Cela ne veut pas dire que je souhaite entendre le “Casta Diva” à chaque émission, loin de moi cette idée!! Mais nous sommes à l’écoute pour le partage de la musique et quand il n’ a rien en retour moi je ne participe plus et j’éteins mon poste.
Avec Nelson Montfort c’était tout autre chose en composant son programme, il a pensé à nous auditeurs d’ailleurs avez -vous remarqué comment a commencé l’émission?:
“Bonsoir Olivier,Bonsoir à tous!”
Déjà le ton était donnné.
Cordialement
Sandrine(84)


Donnez votre avis !






ombre