Accueil
Flux RSS

De Funès : sus au pianoforte

Le 17 septembre 2008 à 01:40 par Olivier Bellamy

patrick-de-funes.jpg
J’ai rencontré Patrick de Funès en Tunisie grâce à des amis communs. Il a commencé à raconter comment son père, qui avait commencé sa carrière comme pianiste de bar, avait rencontré Sviatoslav Richter. C’était lors d’un concert à l’ambassade d’URSS. “J’espère que vous ne vous êtes pas trop embêté” s’est excusé le virtuose à la fin de son concert. Comme Louis de Funes était une star en Union soviétique également, il était placé devant les officiels. Lire l’article en entier

8 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Krivine, intelligence et douceur

Le 11 septembre 2008 à 09:51 par Olivier Bellamy

olivier-bellamy-et-krivine.jpg
Il n’a pas changé dans le fond. En arrivant au studio, Emmanuel Krivine m’a dit avec inquiétude : “On ne parle pas de moi, hein ? Je ne veux pas avoir l’air de me prêter à un exercice narcissique.” Non Emmanuel, on parlera de musique. “Ah bon, ça va. Enfin, je te suis, fais comme d’habitude… Il faut qu’on parle aussi de l’Orchestre du Luxembourg. S’ils m’écoutent et que je ne parle que de la Chambre philharmonique, ça va faire des histoires.” Cet homme qui a fait pleurer des solistes par son humour redoutable est aussi un artiste inquiet, instable, parcouru d’angoisses. Lire l’article en entier

Tags :
1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

La joie de Mikhaïl Rudy

Le 11 septembre 2008 à 09:24 par Olivier Bellamy

Après Renaud Capuçon, Mikhaïl Rudy a été le deuxième musicien à être l’Invité Classique. J’essaie de faire en sorte qu’ils viennent en tant que mélomanes en oubliant qu’ils sont musiciens. Moins de promotion et davantage de spontanéité. Mikhaïl Rudy avait un livre, un disque et un concert “à vendre”, mais cela ne s’est pas senti. Il a vraiment été généreux, parlant de la Russie de son enfance, de la dureté du régime soviétique et des tragédies familiales qui ont émaillé sa vie. Lire l’article en entier

Tags : , ,
2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Marie (Maria)

Le 11 septembre 2008 à 08:57 par Olivier Bellamy

L’émission avec Marie Laforêt a été enregistrée fin juillet. En août, elle devait répéter et en septembre jouer. Il fallait s’y prendre à l’avance ! De plus, elle ne voulait pas se déplacer en studio. J’ai donc pris mon petit magnétophone et me suis rendu chez l’interprète de “Viens, viens”. Il se trouve qu’elle habite tout à côté de chez moi dans le centre de Paris. J’ai été séduit par le charme bohème de l’appartement, petit, mais clair et dominant les toits de la capitale. L’interview s’est passée comme dans un rêve. Lire l’article en entier

Tags : , ,
2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Bleu BLANC Rouge

Le 06 septembre 2008 à 17:58 par Olivier Bellamy

Michel Blanc est venu avec un programme 100 % musique française. “J’en avais marre de parler tout le temps de Brahms” a-t-il dit en guise de préambule. L’émission a été enregistrée la veille de sa diffusion (je devais aller à Toulouse le lendemain, écouter le pianiste Fou Ts’ong au festival Piano aux Jacobins : sublime !) L’acteur est arrivé un peu en avance. En entrant, nous avons croisé Lambert Wilson et Claire Chazal, qui venaient de terminer leur enregistrement. Chabadabada ! Lire l’article en entier

Tags : ,
1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

Je lui ai demandée d’être la marraine de cette nouvelle émission. Pourquoi ? Parce que lorsqu’elle est venue la première fois (dans Musiques de Stars), elle a fait un tabac. “On vous a découverte” lui ont dit les gens dans la rue. Elle ne pensait pas que Radio Classique était si écoutée. Françoise Giroud disait que Chirac planquait un livre de poésie chinoise derrière le magazine “Lui”. Lire l’article en entier

Tags :
3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Adorable Julie

Le 05 septembre 2008 à 11:54 par Olivier Bellamy

Quel amour, cette fille ! Et comme elle aime la musique de manière passionnée, folle, intense, compulsive. A la fois maladive et salvatrice ! J’adorais l’actrice avant de connaître la femme. Elle est unique dans le cinéma français. Elle ne calcule pas, elle y va, de tout son coeur et de toute son âme. Elle est plus réfléchie, plus profonde, qu’elle ne veut bien le montrer. Lire l’article en entier

Tags :
3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

J’ai été très surpris quand j’ai appris que Richard Bohringer acceptait de venir à l’émission. Sa liste ne contenait que des noms de compositeurs : Schumann, Beethoven, Bartok… J’ai trouvé que ça lui ressemblait bien. La fragilité de Schumann, les colères de Beethoven, la curiosité ethnique de Bartok. Lire l’article en entier

Tags : , , , , ,
Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Renaud Capuçon en coup de vent

Le 05 septembre 2008 à 11:36 par Olivier Bellamy

J’ai été heureux de recevoir Renaud Capuçon pour la toute première de “L’invité classique”. C’est un violoniste français qui fait une carrière exceptionnelle. Son discours est parfois un peu trop contrôlé, mais il est vif et nourri de réflexion.

Il est arrivé en coup de vent, téléphone portable sur l’oreille, sortant d’une interview avec Alain Duault et s’apprêtant à partir pour une autre. Comme un acteur qui sait pleurer dès qu’on dit “moteur”, il a été parfait dès que le générique a commencé. Lire l’article en entier

Tags : , ,
4 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre