Accueil

 Olivier Bellamy et Marlène Jobert

1. J’avais invité Marlène Jobert il y a quatre ou cinq ans dès que j’ai lu ses contes pour enfants autour de la musique et son attachée de presse n’avait pas donné suite. J’avais trouvé cela étrange. Quand elle est enfin venue, à la faveur d’un partenariat avec Radio Classique, j’ai mieux compris sa réserve. C’était une sorte de timidité, une peur d’être mal comprise ou de paraître illégitime. Lire l’article en entier

Tags : , ,
14 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre