Accueil
Flux RSS

Le retour de Catherine Pégard

Le 07 octobre 2009 à 09:55 par Olivier Bellamy

Olivier Bellamy et Catherine Pégard

Longtemps, elle s’est couchée de bonne heure pour former avec Jean-Marc Lech un couple épatant dans la matinale de Radio Classique qui analysait avec finesse et tempérament les soubresauts de l’actualité politique. Puis elle a continué à mener une vie sage pour entrer à l’Elysée au service de Nicolas Sarkozy et de l’Etat en tant que conseillère du président de la République et devenir selon sa jolie expression “journaliste à usage privé”. Lire l’article en entier

Tags : , ,
10 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Nos jeunes années

Le 28 novembre 2008 à 01:48 par Olivier Bellamy

Roberto Alagna, l’invité classique d’Olivier Bellamy

J’ai entendu ce matin Roberto Alagna chez Jean-Luc Hees et je l’ai trouvé très bon. Chez moi, il était assez en forme aussi, non ? Roberto est une personne très touchante par son enthousiasme, sa sensibilité à fleur de peau, son intégrité artistique, sa générosité. Il a l’air très pro en promo, il l’est, mais il n’est pas trop formaté : il reste inattendu, spontané, intéressant. Il ne débite pas son truc, il dialogue vraiment. Bref, c’est un régal. Le programme qu’il nous a concocté est un vrai cadeau qu’il s’est fait et qu’il nous a fait. Ce sont des choses pas très connues, mais extraordinairement belles et merveilleusement bien chantées. Ce n’est pas parce que Roberto Alagna cherche à toucher le grand public (c’est quand même le but de tout artiste, non ?) qu’il ne reste pas cet artiste raffiné et très cultivé que nous aimons tant.

Lire l’article en entier

Tags : , , , , , ,
14 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Christian Clavier

Vous avez été très nombreux à apprécier l’émission avec Christian Clavier. Cet extraordinaire acteur (Michel Blanc me confiait encore ce soir l’admiration qu’il porte à son camarade) n’est pas reconnu à sa juste valeur. Il a les deux qualités d’un acteur comique, c’est-à-dire d’un acteur au carré (et non pas d’un demi-acteur comme pensent ceux qui ne savent pas) : le rythme et la sincérité. On trouve rarement les deux à ce degré. Cherchez bien, vous verrez.

Ce soir, je suis allé à l’Elysée pour la première fois… Lire l’article en entier

Tags : , , , , , , , ,
13 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre