Accueil

C’est la première fois qu’un orchestre est invité en résidence à l’Opéra de Pékin : oui, vous savez, l’oeuf extraordinaire imaginé par l’architecte français Paul Andreu. Lieu magique, entouré d’eau, que les Chinois ont adopté comme leur symbole (un peu comme nous la Tour Eiffel). Quand on descend les marches à l’intérieur, on aperçoit l’eau qui coule sur le toit transparent. Ensuite, on monte pour se diriger vers la salle et une partie du mur (en verre !) embrasse le ciel, la ville… Lire l’article en entier

Tags : , ,
9 commentaires Lien permanent | Rétrolien

ombre