Accueil
Flux RSS

Krivine, intelligence et douceur

Le 11 septembre 2008 à 09:51 par Olivier Bellamy

olivier-bellamy-et-krivine.jpg
Il n’a pas changé dans le fond. En arrivant au studio, Emmanuel Krivine m’a dit avec inquiétude : “On ne parle pas de moi, hein ? Je ne veux pas avoir l’air de me prêter à un exercice narcissique.” Non Emmanuel, on parlera de musique. “Ah bon, ça va. Enfin, je te suis, fais comme d’habitude… Il faut qu’on parle aussi de l’Orchestre du Luxembourg. S’ils m’écoutent et que je ne parle que de la Chambre philharmonique, ça va faire des histoires.” Cet homme qui a fait pleurer des solistes par son humour redoutable est aussi un artiste inquiet, instable, parcouru d’angoisses. Lire l’article en entier

Tags :
1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre