Accueil
Flux RSS

Franck Pavloff, de la nuit au jour

Le 19 septembre 2017 à 10:28 par Olivier Bellamy

Voix à la profondeur slave, accent cévenol, écriture au rythme court et au souffle long, Franck Pavloff nous offre un nouveau conte philosophique avec La nuit des enfants qui dansent. Voyage initiatique sur la route des migrants de l’existence. Nous sommes tous des tsiganes.
Voici son programme :
Choix classique:
– Passacaille de Bach Ut mineur à l’orgue ( Karl Richter)
– Arvö Part, “Da Pacem”, le début si possible par la Philarmonique d’Estonie.
– Litz, Mephisto Waltz N°1, si possible par Valentina Lisitsa.
– Keith Jarrett jouant Chostakovitch, si possible OP87, Prélude et fugue.
 
Choix coup de cœur, dit “madeleine” !:
– Léonard Cohen, Hallelujah ,
–Asaf Avidan, “My old pain”
– Goran Bregovic qui interprète en public “Bella Ciao”.

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Critique de cinéma, biographe de Truffaut, Antoine de Baecque (prononcer BAC comme les films du même nom) se lance dans la fiction. Essai réussi avec Les Talons rougesqu’on verra peut-être un jour au ciné et dont il faudra écrire la critique “pour que l’oeuvre existe”.
Voici son programme :
Classiques :
L’andantino de la sonate pour piano N°20 D 959 de Schubert (au hasard balthazar de bresson).
Gossec : Hymne sur la translation de Voltaire au Panthéon
Fernand Halphen (arrangé par Jérôme Lemonnier) « Dis-moi mobile étoile » par Nathalie Choquette
Hans Erdmann : Nosferatu

Madeleines :
François de Roubaix, musique des “Amis” de Gérard Blain
Thème Roller skate dance de “La Porte du paradis” de Cimino
Georges Delerue et le thème de Camille dans “Le Mépris” de Jean-Luc Godard.

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

C’est la fête à Mau-Mau (Maurice Ravel), enfant de Cibourre et du monde entier auquel le pianiste et chef d’orchestre stéphanois rend hommage jusqu’au 17 septembre. Qu’on se le dise.
Voici son programme :
Extraits :

- Scherzo de la sonate de Paul Dukas par JF Heisser OU la 2ème bagatelle op. 126 de Beethoven
- Ravel : Extrait du « Tombeau de Couperin » par Jean-Frédéric Neuburger
- Extrait du CD consacré à Debussy par l’Orchestre Les Siècles sous la direction de François Xavier Roth
- Manuel de Falla « Les Tréteaux Maître Pierre » par l’Orchestre de Poitou Charente, direction et piano JF Heisser

« Madeleines » :

- Martial Solal (Si possible extrait du CD « Jazz à Caveau 1965)
- Michel Polnareff « Le bal des Laze »
- Chet Baker

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Oeil vif, esprit frais, voix jardin dans un corps court, Maxime d’Aboville est porté par la passion de convaincre. Et y parvient.
Voici son programme :
4 CLASSIQUES :
- Vivaldi, Estro Armonico, opus 3 no 6 in A minor
- Vivaldi, Sonate pour violoncelle 5 in E minor
- Vivaldi, L’été, 3e mouvement, presto
- Clérambault, Miserere (par le Poème Harmonique)

3 MADELEINES
- Hervé Cristiani, Il est libre Max
- Renaud Laisse béton
- Gabriel Fauré, Automne

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Si tu n’as rien de plus à dire que le silence, tais-toi, dit un proverbe arabe. Le poète Christian Bobin parle et sa parole est d’or.
Arvo Pärt - Alina
- La Berceuse de Chopin par Gieseking Walter
- Variations Goldberg de Bach - 1er morceau par Zhu Xiao Mei
- les vêpres de la Vierge - Monteverdi

et les 3 madeleines de Proust

- Requiem de Fauré
- Round Midnight avec Miles David ET Monk
- une polonaise de Chopin par Samson François.

1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Alexandre Lacroix, donner du sens

Le 02 septembre 2017 à 09:52 par Olivier Bellamy

Oeil bleu, esprit clair, le directeur de Philosophie Magazine surfe sur tous les sujets avec maestria. Son programme suit le canevas de son dernier livre “La Muette”.
1/ Un extrait du coffret Vorbei Beyond Recall ou de la musique yiddish du ghetto de Varsovie
2/ Un extrait de l’interprétation de Tristan Und Isolde par le West-Easten Divan Orchestra dirigé par Daniel Barenboïm, pourquoi pas le Liebestod.
3/ Menuhin-Fürtwangler, Concerto pour violon de Brahms, enregistrement de 1949
4/ Ouverture de Parsifal 

Madeleines
 
1/ Maurice Chevalier, Mon amour
2/ Guizmo, Le Premier chagrin du jour.
3/ Eminem, My mom.

1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

Grand angoissé devant l’Eternel, André Dussolier est une parfaite illustration de l’histoire du trac de Sarah Bernhardt. Un grand talent donc.
Bach, Aria (suite n°3 en Ré majeur )
- Chopin Prélude opus 28 en mi mineur (par F.R Duchable ) 
- Berlioz Symphonie Fantastique 
- Requiem de Mozart / Requiem Kyrie 

Les Madeleines : 

a ) Tchaïkovski Allegro con Fuoco concerto pour piano n°1 
b ) Bach en jazz
c ) Caravane Petrucciani en live par Duke Elligton 

1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Sara Giraudeau, un air de famille

Le 02 septembre 2017 à 09:42 par Olivier Bellamy

Elle joue dans Petit Paysan, le film de cette rentrée primé à Angoulême et elle ouvre la treizième saison de Passion Classique.
1. “Meeting Laura” de Tom Tykwer - BO du film “Le Parfum”.
2. “Perte Eminent” (love) - Preisner’s music (Best of)
3. Chopin- Nocturne1 in B - Flat minor , op 9 numéro 1 .
4. Pergolesi - Stabat Mater ; 1. Stabat Mater de Dutoit, Anderson…

3 madeleines :
1. “I got you babe” - Sonny & Cher
2. Souad Massi - “Raoui”
3. Björk - “Venus as a boy”

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Pour la journée Opéra de Paris sur Radio Classique, rencontre avec l’ultra-compétent et sympathique chef des choeurs argentin.
Adios Nonino ( Astor Piazzola ) 
Polonesa Heroica op 53 ( Chopin ) 
Va pensiero ( Verdi )  

Moses und Aron 
Messe en si mineur  

Choeurs de l’Opéra national de Paris 

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Nicholas Angelich, bouquet final

Le 09 juillet 2017 à 10:16 par Olivier Bellamy

With a song in my Heart (Ella Fiztgerald)
Dis, quand reviendras-tu ? (Barbara)
Autumn Leaves (Erol Garner)

Rachmaninov : Danses symphoniques (Kondrachine)
Dinu Lipatti : Partita n° 1 de Bach
Brahms : Concerto de violon (Mutter)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre