Accueil  >  Lettre à Frédéric Saldmann
Flux RSS

Lettre à Frédéric Saldmann

Le 13 mai 2019 à 13:53 par Olivier Bellamy

Cher Frédéric Saldmann,
Vous vous souvenez de la musique du feuilleton « Les envahisseurs » ? Je l’ai en permanence dans la tête depuis que j’ai lu votre livre sur l’hygiène. Je vois des microbes partout. Ce sont des monstres qui ont décidé ma perte. Je n’en dors plus la nuit, docteur. Prescrivez-moi des somnifères.
D’abord les poignées de porte. Je n’ose plus les actionner. L’autre jour, au cinéma, j’ai passé la moitié de la séance dans les toilettes en attendant que quelqu’un m’ouvre la porte.
Dans le métro, je ne touche plus les barres centrales. Alors je tiens en équilibre. Mais au moment du coup de frein, il m’arrive de tomber, par terre ou sur les gens. Pleins d’autres microbes.
Le pire c’est la manie du bisou et de la poignée de main. Pour éviter de m’y soustraire, je trouve mille astuces : « J’ai un rhume, ne m’approche pas ! » Du coup, tout le monde me fuit. Et je n’ai plus d’amis. Je mettrais bien des gants, mais ce n’est pas très poli. Ou un masque, mais ça fait bizarre.
Et puis regardez docteur, le micro qui est devant vous. Vous imaginez tous les germes que Philippe Tesson, Eric Zemmour, Guillaume Durand ont laissé ce matin. Pas besoin de dire aux bactéries : « Croissez et multipliez. » Elles l’ont fait. Eloignez-vous de ce micro docteur. La fin du monde a déjà commencé.

Son programme :
Classique
By The roes 
Johann Johannsonn 

Keyboard concerto en fa mineur
BW 1056 II adagio JS Bach

Enfance
Tale Five thé Davé Brubeck Quartet

Symphonie du nouveau monde Dvorak

Portrait :
Quatuor Haydn L’Alouette

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre