Accueil  >  Lettre à Marion Bartoli
Flux RSS

Lettre à Marion Bartoli

Le 24 avril 2019 à 09:59 par Olivier Bellamy

Chère Marion Bartoli,
Vous portez le même nom qu’une cantatrice célèbre, et justement, certains artistes ont connu le même genre de parcours que vous.
D’abord l’appui d’un des deux parents. Un célèbre professeur de violon en Russie ne prenait dans sa classe que les élèves doués qui avaient une mère à la volonté inflexible. Votre père a joué ce rôle.
Ensuite le travail et la force du mental. Jean-Sébastien Bach disait : « Quiconque travaillera autant que moi arrivera au même résultat. »
Ce qu’un dicton populaire traduit par : « Quand on veut, on peut. »
Enfin la fragilité des géants aux pieds d’argile ou plutôt des champions qui ont gardé un cœur d’enfant. C’est un amour compliqué auquel elle n’était pas préparée qui a détruit la voix de Maria Callas.
Et combien de cantatrices se sont retrouvés avec des types médiocres fascinés par la gloire de la chanteuse, et puis jaloux de cette lumière, n’ayant de cesse de détruire ce qu’ils avaient conquis.
Et ça marche, car tout être au parcours exceptionnel peut mettre le même talent à se détruire qu’à monter les marches de la gloire et en utilisant exactement les mêmes ressorts. D’où l’intérêt d’être bien entouré et de savoir distinguer les sentiments véritables.
Enfin la différence entre un artiste et un sportif est la même qu’entre une étoile et une comète. Mais il est des comètes dont on se souvient mieux que certaines étoiles. Le tout est de devenir une étoile filante qu’on n’oublie pas.

Programme :
Nessum Dorma-puccini

La liste de Schindler – John Williams

Mystère : Vivaldi par Bartoli (l’autre)

« Madeleines »

We are the champions de Queen forcément

Umbrella de Rihanna parce qu elle passait en boucle lors de ma 1ere finale de wimbledon en 2007

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre