Accueil  >  Lettre à Jean-Marie Rouart
Flux RSS

Lettre à Jean-Marie Rouart

Le 11 avril 2019 à 23:33 par Olivier Bellamy

Cher Jean-Marie Rouart,
Avec Jean d’Ormesson, vous avez formé l’un des plus fameux couple Castor et Pollux de la littérature française. À tel point qu’il s’est inquiété, un jour, qu’on ne racontât que vous entreteniez des relations plus intimes. « On le dit déjà ! » avez-vous répliqué en riant. À la vue de ce Dictionnaire amoureux, combien vont s’exclamer : « Je le savais ! »
Oui, c’est bien d’amour qu’il s’agit. En faut-il pour écrire 440 pages en deux mois et demi. Des pages qui ont l’air d’être écrites « à la diable » pour célébrer l’homme d’Au plaisir de Dieu mais où chaque mot fait mouche.
Si la vraie amitié est rare entre écrivains, l’amour finit mal. Voyez Verlaine et Rimbaud. Jean d’Ormesson a réussi à être populaire, écrivez-vous, en plaçant Chateaubriand au centre de son univers, mais vous-même avez réussi à vivre sous le soleil de Jean d’Ormesson sans être brûlé par la jalousie ou éclipsé par sa gloire. Du reste, lors de vos succès, il aurait pu comme Louis XIV vous chasser de Vaux-le-Vicomte.
Votre relation a tenu bon. Peut-être parce qu’il est un classique et que vous êtes un romantique. Filiation naturelle, sans concurrence. Ou peut-être, et là je le vois sourire par-delà les nuages, que chacun d’entre vous deux avait la certitude qu’il était le meilleur malgré la renommée de l’autre. Et puis il fallait que vous restassiez amis. Montaigne et La Boétie n’avaient-ils pas tout à perdre à se fâcher ? Du haut de leur sagesse, et à la joie de leurs lecteurs, ils n’en ont rien fait. Ainsi Jean d’O et vous, c’est parce que c’était vous et parce que c’est encore et toujours nous.

Programme :
Concerto n° 1 de Rachmaninov 1er mvt
Symphonie « Héroïque » de Beethoven 1er mvt

madeleines
Aragon / Léo Ferré : Elsa
Gnossienne n° 1 de Satie (Feu follet de Louis Malle)

Portrait :
Symphonie concertante de Mozart / 2e mvt

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre