Accueil  >  Lettre à Clémentine Autain
Flux RSS

Lettre à Clémentine Autain

Le 15 mars 2019 à 00:50 par Olivier Bellamy

autain-blog.jpg

Chère Clémentine Autain,
Comme beaucoup de gens, je l’avoue piteusement, j’ai oublié Dominique Laffin, votre mère, qui a eu une carrière d’actrice fulgurante dans les années soixante-dix et qui a tourné avec Claude Miller, Jacques Doillon ou Claude Sautet. Elle a incarné une époque avec son désir de liberté et ses excès. Elle nous rappelle aussi le mythe d’Icare, qu’à trop s’approcher du soleil, on finit par s’y brûler.
Et puis ce qui m’a passionné dans ce livre, c’est vous. La manière dont vous avez si longtemps fait une croix sur elle. Votre parcours sans elle, mais quand même avec elle. Et puis comment, petit à petit, vous partez à sa recherche. Vous menez votre enquête et vous ouvrez la boite de Pandore.
S’il est vrai qu’on devient adulte une fois qu’on a pardonné à ses parents, comme disait Goethe, c’est important de se dire qu’on peut continuer la relation avec quelqu’un qu’on a aimé malgré sa mort et à tout âge. C’est aussi bénéfique de se réconcilier avec l’enfant qu’on était pour mieux vivre avec l’enfant qu’on continue d’être.
Mais le plus touchant, c’est cette lettre d’amour que vous envoyez à votre mère. Cette drôle de maman, à la fois unique et ressemblant pourtant à toutes les mamans du monde, qui semble dire à vos lecteurs ce message qui est sur la couverture et qui vous est adressé : « Dites-lui que je l’aime ».

Programme :
Pour les classiques :
- Symphonie 39 de Mozart, adagio allegro
https://www.youtube.com/watch?v=Q5WOrSbJvy0
- Gonzales Chilly – Solo Piano 2 Gentle Threat
https://www.youtube.com/watch?v=16vEIga3NWo

Pour les madeleines :
- Aretha Franklin - Think
https://www.youtube.com/results?search_query=aretha+franklin+think
- Barbara – La Gare de Lyon
https://www.youtube.com/watch?v=2vABvrHgsps


Brahms : Requiem Ihr habt nun Traurigkeit (Janowitz ou Schwarzkopf)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre