Accueil  >  Lettre à Alexandre Desplat
Flux RSS

Lettre à Alexandre Desplat

Le 12 février 2019 à 22:58 par Olivier Bellamy

alexandre-desplat-ob.jpg

Cher Alexandre Desplat,
Vous avez écrit la musique de plus d’une centaine de films, vous collaborez avec les plus grands, Audiard, Anderson, Polanski, Malick, vous avez reçu de nombreuses récompenses, deux oscars, trois césars. Votre musique est belle, expressive, raffinée. Elle réussit à dire autrement que par des mots ou des images ce qui se passe à l’intérieur des personnages, c’est-à-dire des êtres humains, de nous. Vous n’illustrez jamais, vous dites l’indicible.
Mais de toutes les histoires que vous avez mises en musique, je me demande si la vôtre n’est pas la plus extraordinaire.
Vous avez rencontré une femme, Solrey, qui est violoniste, nourrie de poésie, de littérature, de philosophie, qui est aussi metteuse en scène, réalisatrice. Qui est votre femme, une muse, une collaboratrice, mais qui est aussi un véritable créateur à vos côtés.
En 2010, après une opération au cerveau, elle a perdu l’usage de son bras gauche. Armée de courage, elle a suivi une rééducation aux Invalides. Et puis vous avez réfléchi tous deux à cette épreuve que vous avez décidé de surmonter en artistes, c’est-à-dire en créant un œuvre d’art sur la nuit et le silence qui soudain brise une vie. Et puis avancer. Après tout Beethoven même sourd a continué à composer.
Cette histoire formerait le scénario et l’un des films les plus extraordinaires, car c’est une histoire de courage, d’amour, de confiance, d’amitié, et c’est une histoire vraie qui peut-être vous a appris le sens de la vie.

Programme :
Classique:

John Williams
The Falcon
Album : Star wars: The force awakens

Franco Corelli
Tosca:Tosca (1997 Remastered Version): E lucevan le stelle (Act III)
Album Franco Corelli, ténor : The Tenor as Hero

Madeleines :

Miles Davis
Old folks
Album Someday my prince will come

Edu Lobo
Chovendo Na Roseira
Album millenium

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre