Accueil  >  Lettre à Denise Bombardier
Flux RSS

Lettre à Denise Bombardier

Le 08 février 2019 à 17:33 par Olivier Bellamy

denise-bombardier-ob.jpg

Chère Denise Bombardier,
Avec un nom tel que le vôtre, vous étiez prédestinée à faire exploser tous les compromis, à faire éclater les conformismes et à faire voler en éclats toutes les petites lâchetés dont s’accommode si bien nos sociétés.
Vous avez été de tous les combats : le souverainisme, le féminisme, la défense de la langue française si souvent menacée et méprisée. La Révolution a peut-être été « tranquille » au Québec, mais vous ne l’avez jamais été. Préférant les accents de la passion aux propos feutrés d’antichambres obscures, vous n’avez jamais refusé le débat voire la polémique pour défendre des idées chevillées au cœur.
Crainte des puissants, aimée des rebelles et respectée de certains beaux esprits, vous avez aussi été brocardée, traînée dans la boue, et insultée par ceux que votre liberté de ton dérangeait.
L’une des insultes les plus fréquentes a été aussi l’une des plus injustes si j’en juge d’après le nombre et la qualité d’hommes qui vous ont aimée et honorée.
Mais si vous n’avez pas votre langue dans votre poche, vous ne manquez pas non plus d’humour. Car à un célèbre intellectuel de Saint-Germain des Prés qui vous traita lui aussi de « mal baisée », vous répondîtes d’une voix forte, dans un célèbre restaurant parisien, qu’à travers cette injure c’est tous les hommes du Québec qu’il insultait. Ainsi à cet esthète sybarite, vous avez donné une double leçon d’esprit français et de libertinage. Chapeau bas, Madame, et vive la Québécoise libre !

Programme :
Callas dans La Boheme « O soave fanciulla »
Schubert : Fantaisie en fa mineur

Madeleines :
quand on a que l’amour Brel
Mon pays / Leveillée chanson québécoise.

Portrait : Symphonie n° 7 Beethoven (4e mvt)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 TAQUET, le 08 février 2019 à 19:22 :

Mon cher Olivier, encore une faute dans la 1ère phrase: “s’accommode”(nt)
Désolé mais si vous publiez les lettres, il faut vous assurer de l’orthographe.


Donnez votre avis !






ombre