Accueil  >  Lettre à Pierre Arditi
Flux RSS

Lettre à Pierre Arditi

Le 24 janvier 2019 à 00:46 par Olivier Bellamy

pierre-arditi-blog.jpg

Cher Pierre Arditi,
Pour moi, vous représentez l’acteur. Je ne peux pas le dire autrement. Ce n’est pas un compliment, ce n’est pas une restriction, c’est ainsi. J’aurais pu le dire à Jean-Claude Brialy ou à Pierre Brasseur. Je n’ai pas dit « un » acteur ni un « bon » acteur ni même un grand acteur, je dis l’acteur.
L’article défini s’obtient, à mes yeux, par quelqu’un qui donnerait l’impression d’être sur les planches en permanence. Ça ne veut pas dire qu’il n’est doué que pour ça ou qu’il ne pense qu’à ça. Pas du tout. Et même le contraire. Mais il a beau jouer aux cartes, parler d’amour ou boire un verre de vin, il promène avec lui la chaleur des projecteurs, l’odeur de renfermé des coulisses, on entend les trois coups quand il marche dans la rue d’un air impatient et pressé. Il rit toujours un peu trop fort, vous regarde un peu trop fixement, comme s’il ne vous voyait pas vraiment, et a toujours cet air un peu surpris de ne pas avoir de lettre de Molière au courrier du matin ou un câble de Sacha Guitry.
Il a beau faire, il a beau dire, il a quelque chose de Saturnin Fabre qui tient sa bougie droite, de Raimu qui triche en jouant aux boules, de Jules Berry qui se frotte les mains dans le feu sans se brûler puisqu’il est le diable.
Et même seul dans sa chambre, l’acteur n’est jamais entre quatre murs, il vit, il respire, il rêve et il dort entre trois murs seulement.
Ah oui, si nous pensons à lui, quelquefois, lui ne nous oublie jamais.
Voilà pourquoi, Pierre Arditi, vous représentez mieux que quiconque ce mensonge qui dit la vérité : l’Acteur.

Programme :
Les 2 madeleines sont :
- Göttingen de Barbara
- Les feuilles mortes d’Yves Montand

Les 2 classiques sont :
- Concerto pour flûte et harpe de Mozart, le dernier mouvement.
- Les barricades mystérieuses de Couperin

Portrait :
Don Juan de Richard Strauss

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre