Accueil  >  Lettre à Gilbert Montagné
Flux RSS

Lettre à Gilbert Montagné

Le 16 janvier 2019 à 23:51 par Olivier Bellamy

Cher Gilbert Montagné
Je me souviens d’un slogan autrefois qui disait : « La vue, c’est la vie ». Il s’agissait d’une campagne de prévention incitant nos concitoyens à préserver leurs yeux en allant régulièrement consulter l’ophtalmologiste, du temps où l’on pouvait avoir un rendez-vous facilement.
Mais les meilleures intentions du monde contiennent parfois des conséquences inattendues.
Ainsi je me souviens très bien m’être dit : si la vue c’est la vie, ça veut dire que les aveugles n’ont pas de vie ou qu’on les considère comme morts. Il faut se méfier des slogans. L’intelligence de l’esprit ne rejoint pas toujours celle du cœur.
Non seulement vous êtes la preuve vivante que vous êtes bien vivant, Gilbert Montagné, mais votre parcours nous montre que l’important ce n’est pas le nombre des dons reçus ou non à la naissance, mais ce qu’on en fait.
L’égalité n’est donc pas une promesse de bonheur, et une inégalité peut au contraire vous pousser à exprimer ce que vous avez de différent.
Au lieu de nous plaindre de ce que nous n’avons pas, il nous serait profitable de développer ce que nous avons.
Et pourquoi pas chanter l’un de vos grands succès
Qui contient un secret, Gilbert : « On va s’aimer ».

Programme :
2 classiques :

- L’enfant et les sortilèges de Maurice Ravel
– Tableaux d’une exposition Moussorgsky

Madeleines  :

– De l’autre côté de la rue en Edith Piaf
– There is a place for us (West side Story)

Portrait / Rodrigo : Concerto d’Aranjuez (mvt lent)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre