Accueil  >  Lettre à Patrick Timsit
Flux RSS

Lettre à Patrick Timsit

Le 04 décembre 2018 à 11:47 par Olivier Bellamy

Cher Patrick Timsit,
Vous avez tourné dans Une chanson pour ma mère, Une journée chez ma mère, et là vous êtes au théâtre dans Le Livre de ma mère. Ça fait beaucoup, non ? C’est une obsession.
Je vois que vous avez aussi joué dans Pédale douce. Je ne sais pas s’il faut y voir un lien. Je dis ça, je dis rien. Ah, je vois que vous avez même participé à l’écriture du film. Apparemment, vous aviez des choses à dire. Peut-être même des révélations à faire.
Au temps pour moi ! je vois que vous avez mis en scène Les aventures de Rabbi Jacob. Désolé, tout le monde peut se tromper. De toute façon, c’était soit l’un soit l’autre. Non mais ce qui m’a induit en erreur, c’est votre participation au film Dalida. Parce que c’est une icône euh, enfin une icône.
Quoi homophobie ? Comment ? Antisémitisme ? Enfin, c’est dingue. On peut plus rien dire. Donc si vous veniez du Gabon, je ne pourrais pas dire : « Yabon les allocations ». Si vous étiez chinois, je ne pourrais pas vous dire : « Vous n’allez pas mettre, en plus, un gilet jaune. »
C’est dingue. On peut plus rien dire.
Alors si je croise un handicapé, je ne peux pas lui dire « Bon voyage à Lourdes ».
Mais là, c’est peut-être moi qui suis… lourd.

Programme :
2 madeleines
KIMBEROSE reprise de Smile
Reinette l’Oranaise - Nhabek Nhabek

2 classiques
Concerto pour piano N 2 en C minor Rachmaninov
Charlie Chaplin (Smile original) Les temps modernes

Portrait : Sonate D 850 de Schubert 4e mvt (Kempff)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre