Accueil  >  Lettre à Riad Sattouf
Flux RSS

Lettre à Riad Sattouf

Le 20 novembre 2018 à 16:55 par Olivier Bellamy

riad-sattouf-blog-ob.jpg

Cher Riad Sattouf,
Bien sûr votre histoire est la vôtre. Mais maintenant que vous l’avez racontée, dessinée et partagée, il va bien falloir accepter qu’elle soit aussi un peu la nôtre.
Vous êtes né de père syrien et de mère française. Que dis-je française ? Bretonne. Autant dire que vous un concentré de toutes les questions qui nous taraudent et nous traversent aujourd’hui. Comme vous nous racontez votre enfance avec une sincérité et une précision stupéfiante, elle a valeur, ne vous en déplaise, d’outil précieux pour comprendre le monde. Vous êtes un résumé du monde.
Si j’ai bien compris : dans les écoles françaises et dans les écoles arabes, les enfants sont aussi cruels avec ceux qui sont un peu différents. Ici on les traite de pédé, là-bas on les traite de juif.
Les adultes sont aussi menteurs ou perturbés ici que là-bas. Ici les hommes sont respectés quand ils ont de l’argent. Là-bas, quand ils sont de bons croyants. Ici, il faut être un mec, là-bas il faut avoir fait La Mecque.
Les femmes se font toujours avoir. Soit parce qu’elles deviennent amoureuses de types qui ne les valent pas, soit parce qu’elles subissent une loi paranoïaque et ancestrale.
Alors quelle solution ? Vous avez trouvé le dessin pour vous en sortir. La création vous permet d’échapper aux pièges imaginés par les autres pour vous construire le vôtre.
Sinon il reste quelque chose de merveilleux et d’accessible à tous : l’humour. Ça ne change pas la vie, mais ça l’allège sacrément.

Programme :
Où sont mes amants de Fréhel
Le Vent de Brassens
Winter 1 par MaxRichter Vivaldi recomposed
String quartet n1 metamorphoses nocturnes Gyorgi Ligeti

Portrait
https://www.youtube.com/watch?v=C2inNYauU1o

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre