Accueil  >  Lettre à Alexandre Najjar
Flux RSS

Lettre à Alexandre Najjar

Le 27 octobre 2018 à 10:13 par Olivier Bellamy

alexandre-najjar-pc.jpg

Cher Alexandre Najjar,
Vous aviez huit ans quand la guerre du Liban a éclaté. Vous êtes devenu écrivain à neuf ans. Comme contrepoids aux bombes et à l’acier, vous avez choisi la plume et le papier.
Vous avez étudié chez les jésuites, puis vous avez poursuivi vos études à Paris, la grande sœur du pays des cèdres millénaires.
Engagé pour l’indépendance de votre pays, vous êtes également de tous les combats de la francophonie. Votre action culturelle est reconnue dans toute l’Europe. Elle permet de soutenir de jeunes écrivains et poètes, mais aussi de repousser l’obscurantisme. On vous doit aussi la résurrection de L’Orient littéraire, ce supplément du quotidien L’Orient Le Jour. Vous êtes une sorte d’homme des Lumières.
Vous avez chanté votre passion pour votre pays et pour l’humain dans une trentaine de romans traduits dans plusieurs langues et dans un Dictionnaire amoureux du Liban.
Dans votre dernier livre, vous vous penchez sur un des mystères de l’histoire. L’incarcération en 1942 de l’immense acteur Harry Baur, accusé d’être juif et torturé par la Gestapo, et sa rencontre avec l’abbé Franz Stock, un curé allemand qui est en voie d’être canonisé.
Cher Alexandre Najjar, l’avocat que vous êtes et l’écrivain ont-ils le devoir sacré d’éclairer les trous noirs de l’histoire et si possible de les réparer ?
Programme :
Schubert impromptu n 3 op 90
-Mozart sonate 10 en do majeur K 330 3e mouvement

Madeleines
« Prière » de Brassens paroles de Francis Jammes
Fairouz « Zaali tawal » https://m.youtube.com/watch?v=qJOwlG-MDWI

Portrait
Haydn : finale du Trio n° 39 « Alla zingarese »

Mystère :

https://m.youtube.com/watch?v=_L1WLaiQeLQ
(Ecriture) chanté par la soprano Clémentine Decouture sur une symphonie de Nicolas Chevereau interprétée par l’orchestre symphonique libanais dirigé par Harout Fazlian.

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre