Accueil  >  Laurence Ferrari, déjeuner en paix
Flux RSS

Laurence Ferrari, déjeuner en paix

Le 06 septembre 2018 à 11:25 par Olivier Bellamy

Chère Laurence Ferrari,
Je ne sais pas si vous avez vu La femme du vendredi, ce film de Howard Hawks avec Cary Grant qui se passe dans le milieu du journalisme où l’on ne trouve que des coups bas, des complots ourdis par des personnages sans scrupules et prêts à tout pour obtenir ce qu’ils veulent, mais ce n’est certainement pas la source de votre vocation.
Les attaques à la vie privée vous scandalisent et l’on dirait que tout le monde ne partage pas l’éthique de travail et de sérieux que vous vous êtes fixée.
Vous semblez plutôt une enfant des Hommes du Président, ce film avec Robert Redford et Dustin Hoffmann sur le watergate.
Et je me demande si vous ne trouvez pas dans la musique l’air pur, la hauteur de vue et les valeurs avec lesquelles vous avez grandi en Savoie, pays de cocagne d’où vient aussi votre mari, le violoniste Renaud Capuçon.
Votre goût pour la musique, Laurence Ferrari, qui a présidé à votre arrivée sur Radio Classique, est-il autant moral qu’esthétique ?

Voici son programme :
Concerto elgar par Jacqueline dupre.
Daphné et Chloe Ravel lever du jour

Madeleines :
Yves Montand à bicyclette.
Et le dernier disque de Renaud la liste schindler

Portrait

Symphonie alpestre de R. Strauss Auf dem Gipfel

Mystère

Brahms : Trio avec cor

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre