Accueil

Rencontre avec une légende.
Voici son programme :
Valse triste de Jean Sibelius
-          Ouverture Leonore 3 de Beethoven
-          Sonate à Kreutzer de Beethoven
-          Double concerto pour violon et violoncelle de Brahms
 
-          Knock on wood d’Amii Stewart
 
-          Gimme ! gimme ! de Abba
 
-          Hot Stuff de Donna Summer

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Toujours un moment de grâce.
Voici son programme :
Rachmaninov : Vocalise
Tchaïkovski : Concerto violon 2e mvt
Gluck Orphée et Eurydice (Mélodie d’Orphée) piano N. Freire
Stravinski L’histoire du soldat

MADELEINES

- Symphonie N°1 de Mahler
- 2001 Beau Danube Strauss
- La complainte de la Seine de Kurt Weill
- John Adams (Io sono l’amore)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

… grand livre hors du tiroir.
Voici son programme :
- Auf Wasser zu zingen (Brahms) - B.Engerer
- Mélodie hongroise (Schubert) - A.Queffélec
- Agnus Dei (Puccini) - Philip Hutten Locher - Erato
- L’Hiver (Purcell)

3 madeleines : 
- Le roi des zones (Marianne Anderson)
- Le Broh Goz (Hymne national breton)
- If - Album : Atom Heart Mother (Pink Floyd)

2 commentaires Lien permanent | Rétrolien

De magnifiques choix musicaux :
Aaron Jay Kernis / Colored Field: III. Hymns And Tablets
Grete Pedersen / Ich bin der welt (CD Det Norske Solistkor)
Tarkovsky Quartet / Nuit blanche

Jean-Jacques Lemêtre / Les Atrides
John Adams / Chairman Dances
Meredith Monk / Book of days / Jewish storyteller
Tonu Korvits / Mirror / Viimane Laev (ECM)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

“Si je n’avais pas réussi dans la chanson, j’aurais aimé être bibliothécaire ou libraire, mais je ne sais pas si j’en aurais eu les capacités.” Tout Françoise Hardy est dans cette phrase honnête et modeste. Bon pas “tout”, car elle est bien d’autres choses, mais c’est un trait marquant et original de son caractère.
Voici son programme :
3′16 Gabriel Yared : Elegy for Charlotte
Chanteuse : Miriam Stockley (du film Autumn in New York)

2′58 Juliette Armanet : Barcelone

2′26 Benjamin Biolay : Nuage noir

5′35 Thomas Dutronc : Aragon (version live)

2′54 Maurane : La chanson de la pluie

4′18 Oren Lavie : Breathing fine

4′31 David Bowie : I’m deranged

4′05 Bernard Lavilliers et Jeanne Cherhal : L’espoir

4′15 Julien Clerc : Fou peut-être (version avec orchestre symphonique)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

basha-slavinska-300.jpg

L’évidence d’un vrai talent.

Voici son programme :
Mickael Jackson: Little Susie
The Carpenter : We’ve only just began
Whitey Huston: Greatest Love of all

Chopin: Ballade en sol mineur (par Krystian Zimmerman)
Brahms:: Symphonie 3 (3ème Mouvement)
Tchaikovsky: le lac des cygnes
Smetana: la Moldau

1 commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Lorie, la patine du temps

Le 02 juin 2018 à 11:49 par Olivier Bellamy

lorie-300.jpg

Naturelle attitude et belles envolées.
Voici son programme :
4 classiques:
- Vivaldi Les 4 saisons Printemps
- Mozart Requiem
- Carl Orff Carmina Burana
- Tchaikovsky Casse-Noisette la Marche

3 madeleines:
- Ella Fitzgerald All that jazz
- Gainsbourg par Vanessa Paradis
- Smetana La Moldau

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

mathilda-may-300.jpg

Il y a un avant et un après “Open Space”.
Voici son programme :
3 madeleines:
-La symphonie num 1 de Mahler
-Daphnis et Chloé de Ravel
-Masterpiece des Temptation

4 classiques:
-Le sacre du printemps de Stravinsky
-Romeo et Juliette de Prokofiev
-West Side Story de Bernstein
-Les quatre tempéraments de Hindemith

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

eric-elmosnino-300.jpg

Dans Ramses, il était étonnant. Et au micro, confondant de naturel.
Voici son programme :
Ses madeleines :
Eagles / hôtel California
Nicolas Peyrac / et mon père…
Jeannette / porque te vas

Ses classiques :
Concerto pour mandolines / vivaldi
Stabat mater / vivaldi
Peer gynt / Grieg
23e Concerto Mozart / thème du film l’incompris.

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

hubert-vedrine-300.jpg

On entend rarement les hommes politiques parler de leurs goûts en matière de culture. Hubert Védrine a bien voulu se plier à l’exercice, avec l’intelligence et l’élégance qui lui sont coutumières. Et puis derrière les souvenirs, une authentique émotion s’est mise à poindre.
Voici son programme :
La mort d’Isolde, de Wagner

-          Dans Tosca, de Puccini, Vissi d’Arte

-          Franck Sinatra, My Way

-          Ray Charles (seul, ou avec Nora Johns) : Here we go again

TROIS MADELEINES

-          Le Guépard (Visconti, Nino Rota)

-          Fayrouz, Good Friday

-          La sonate au clair de lune, de Beethoven

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre