Accueil  >  Célimène Daudet, pari créole
Flux RSS

Célimène Daudet, pari créole

Le 24 janvier 2018 à 15:09 par Olivier Bellamy

celimene-daudet-300-250.jpg

Haïtienne par sa mère, arrière-arrière petite nièce d’Alphonse Daudet par son père, la pianiste Célimène Daudet a créé le premier festival de musique classique à Port-au-Prince et Jacmel sur l’île battue par les vents où l’art éclate de toute part.
Voici son programme :
4 classiques:
1/ Jean-Sebastien Bach, l’art de la fugue par Musica antiqua Köln - Goebel
2/ Les quatre derniers lieder de Strauss par Elisabeth Schwarzkopf
3/ Le voyage d’hiver de Schubert par Goerne et Brendel
4/ “Les fées sont d’exquises danseuses” de Debussy (Célimène Daudet)

3 “madeleines”:
1/ 2ème concerto de Brahms par Claudio Arrau
2/ Jacques Brel, les vieux
3/ Toto Bissainthe, Papaloko (chanson extraite de l’album “Toto Bissainthe chante Haïti”)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre