Accueil  >  Laurent Pelly, et le théâtre devient musique
Flux RSS

Laurent Pelly, et le théâtre devient musique

Le 05 décembre 2017 à 11:04 par Olivier Bellamy

laurent-pelly-300-250.jpg

Peu de metteurs en scène possèdent comme lui le sens du théâtre allié à une culture musicale lui permettant de jouer en virtuose, sans cesser d’être au service de l’oeuvre et des interprètes, sur la route étroite séparant les deux disciplines.
Voici son programme :
un petit bout d’Offenbach
Le chant des oiseaux de Clément Janequin –
Le songe d’une nuit d’été de Mendelssohn .

La Marche de L’amour des trois Oranges de Prokofiev,
L’ouverture de l’Etoile de Chabrier ,
La sonate pour Piano et Clarinette de Poulenc ,
Un extrait du Coq d’or de Rimsky Korsakov (l’air de la princesse Chemaka ?)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre