Accueil

christophe-ghristi-300-250.jpg

Le directeur du Théâtre du Capitole de Toulouse partage quelques-unes des musiques de sa vie.
Gabriel Fauré
Soir
Régine Crespin

Richard Strauss
Arabella
Duo Arabella/Mandryka
Und du wirst mein Gebieter sein
Lucia Popp/Wolfgang Brendel (Orfeo)
ou Lisa della Casa/Dietrich Fischer-Dieskau (DG)

Franz Schubert
Un extrait de l’Andante con moto de la Sonate pour piano D850 (durée totale 15 min)
Ou si l’on ne veut pas passer d’extrait l’Andantino de la 959
Elisabeth Leonskaja
Si possible les derniers enregistrements Easonus

Anton Dvorak
Quintette pour piano op. 81
Troisième mouvement : Scherzo - Furiant
Sviatoslav Richter et Quatuor Borodine

Madeleines :

Lotte Lehmann
Hugo Wolf : Heimweh

Leo Ferré
Extrait de l’album Verlaine/Rimbaud :
Âme te souvient-il ?

Milva et Astor Piazzola
Los Pajaros perdidos

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

alexis-kossenko-300-250.jpg

Prélude à un magnifique concert Beethoven dirigé par Philippe Herreweghe au TAP de Poitiers, avec le flûtiste solo de l’Orchestre des Champs-Elysées, soave e virtuoso.
Voici son programme :
Rameau : Trio des Parques extrait d’Hippolyte et Aricie par M.Minkowski (Archiv)

- Bach : Cantate BWV 159 : aria « es ist vollbracht » (J.E.Gardiner, SDG)

- Mozart: ouverture des Noces de Figaro

- Prokofiev : sonate n° 1 pour violon et piano, Andante (Ehnes, Chen, Analekta)

—-

- Sidney Bechet : Petite fleur
- Jacques Brel : Les Toros
- Taraf de Haidouk : Turceasca

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

jorge-chamine-300-250.jpg

Humaniste au grand coeur, Jorge Chaminé milite pour élever la musique au même rang que la peinture ou la littérature à Bougival. Près de la colline des Impressionnistes, au bord de la Seine et loin des remparts de Séville, se trouve la maison où Georges Bizet a terminé Carmen.
L’occasion d’y créer un musée et une résidence d’artistes afin d’y retrouver tous les arts. Soutenons ce projet !
Son programme :
Teresa Berganza dans la Habanera
Hans Hotter
Wilhelm Kempff / Bach

3 commentaires Lien permanent | Rétrolien

Parmi les livres écrits sur Barbara, celui de Jean-François Kervéan plane à bonne hauteur, celle du coeur.
Voici son programme :
Jean Rondeau au clavecin. Par exemple La marche des Scythes de Royer et/ou, plus accessible, Les Sauvages de Rameau.
Robert Schumann : Variation des Esprits.
Filippo Mineccia, prodigieux, dans l’air du sommeil de la Giuditta de Scarlatti

3 madeleines :
Camilia Jordana et Alexandre Tharaud : Septembre de Barbara.
Colette Magny : Les Tuileries (Victor Hugo)
Gérard Depardieu chantant b Sidamour

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

La musique peut réveiller des douleurs. Quand elle se partage, elle devient un bonheur.
-          Ave Maria
-          La flûte enchantée Mozart 
-          Satisfaction En live des Stones
 
4 musiques classiques que vous affectionnez particulièrement
-          L’adagio Albinoni
-          Jesus Que Ma joie demeure Bach
-          Le vaisseau fantôme ouverture de Wagner
-          Beethoven symphonie n° 9

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Des couleurs plein les doigts et des songes derrière le front.

BRASSENS : Le parapluie (1953, extr. de l’album La Mauvaise réputation)!

2) LISZT : Totentanz (Danse macabre)! France Clidat, piano!
Luxembourg Radio Symphony Orchestra! Jean-Claude Casadesus!
Forlane!

3) MOZART : Concerto pour flûte et harpe - 2e mvt ?!
J.P. Rampal, L.Laskine!
Orchestre de chambre J.François Paillard!
!
1) ROSSINI - LISZT : La Danza, tarentelle napolitaine !
Guillaume Coppola, piano!
Calliope (réédition Eloquentia)!
!
2) SCHUBERT : Winterreise!
n°1 : Gute Nacht!
Matthias Goerne!
Christoph Eschenbach!
Harmonia Mundi!
!
3) MOMPOU : Musica callada n° 22!
version d’Alicia de Larrocha (dédicataire) ou Javier Perianes, piano (HM) ?! !
4) POULENC : Concerto pour deux pianos !
Jacques Février et Francis Poulenc !
Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire!
Georges Prêtre !

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Nicolas Briançon, après un rêve

Le 27 novembre 2017 à 15:05 par Olivier Bellamy

Dans Faisons un rêve de Sacha Guitry, il est épatant. Nicolas Briançon passe des trois coups aux quatre temps.
Voici son programme :
Air de Leporello “Madamina” de Don Giovanni de Mozart. (version Gabriel Bacquier dirigé par Solti)
- “Ach, ich fühl’s » air de Pamina de la Flutre enchantée de Mozart ( Gundula janowitz dirigé par Klemperer)
-Piano sonata n° 13 in A major de Frantz Schubert (1er mouvement) (version Ingrid Heabler)
-Air de la Tosca « Vissi d’arte » de la Tosca de Puccini. (version Maria Callas)

et
Hier encore (Charles Aznavour
Think (Aretta Franklin
Ich war ein echtes Wiener Blut par Elisabeth Schwarzkopf

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Il ne flingue pas (sauf si on le cherche), mais il cause, il cause, il cause. Quel bavard ! Mais il est doué comme il n’est pas permis et qu’il nous sauve du politiquement correct qui envahit tout, le laisser parler est oeuvre de salubrité publique.
Voici son programme :
Offenbach : Les contes d’Hoffmann
Chopin : La Valse minute
Khatchaturian : La danse du sabre
Bach : la Suite N°3
 
Madeleines :
 
Freddy Mercury : Bohemian Rapsody
Procol Harum : A whiter shade of pale
Eagles : Hotel California

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Evelyne Buyle, l’ambiguïté

Le 20 novembre 2017 à 17:00 par Olivier Bellamy

En Angleterre, elle serait une actrice populaire anoblie par la reine. Chez nous, Evelyne Buyle a mis du temps a imposer son jeu étrange, intense, entre deux eaux. Heureusement, Nina Companeez la grande découvreuse de talents rares l’a repérée.
Voici son programme :
Passion selon st Matthieu Bach version Harnoncourt 1970
Schubert quatuor pour cordes 14 (2ème mouvement ) Alban Berg quartett
Handel Italians Cantatas Emma Kirby - Christopher Hogwood
Schuman piano concerto en la Clara Haskil the Prague Philarmonique orchestra Willem van Oterloo

3madeleines
Nos esprits libres et contents Antoine Boësset le poème Harmonique
Peggy Lee Johnny Guitar
N’y pensez pas trop Trenet .

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Elizabeth Sombart, art and heart

Le 20 novembre 2017 à 16:51 par Olivier Bellamy

Avec sa Fondation Résonance, Elizabeth Sombart est entrée en mystique dans le sillage de son maître Celibidache. Elle a su exprimer la complexité de son parcours avec une grande clarté et une chaleur communicative. Belle rencontre.
Voici son programme :
A écouter : 
Chopin Larghetto du concerto en fa mineur par ES Version RPO Larghetto (dernier disque)
Schubert Litanie interprète  Alfred Cortot
Rachmaninov-  Concerto numéro 2 opus 18 Adagio sostenuto par Gieseking Walter
Bach par Menuhin Yehudi : Chaconne
Beethoven concerto n° 4 deuxième mouvement : Edwin Fischer (piano) Wilhelm Furtwängler (directeur)

Les trois Madeleines :
 
Barbara - Göttingen 
Bach “Erbarme dich” avec deux interprètes : Menuhin au violon et Eula Beal contralto 
Simon and Garfunkel  - The Sound of Silence (Original Version from 1964)

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre