Accueil  >  Céline Sallette, l’amour autonome
Flux RSS

Céline Sallette, l’amour autonome

Le 19 septembre 2017 à 10:44 par Olivier Bellamy

celine-sallette.jpg

Conversation libre avec l’une des jeunes actrices les plus douées de sa génération.
Voici son programme :
Max Richter - “Recomposed” - Spring 1
d’après : Vivaldi, Les Quatre saisons
Daniel Hope, Konzerthaus Kammerorchestra Berlin et André de Ridder
2.
Richard Strauss - “Vier letzte Lieder” - “Im Abendbrot”
Elisabeth Schwartzkopf
3.
Puccini - “La Boème” - “O suave fanciulla »
Maria Callas, Antonino Votto

Ses “madeleines” :
1.
Hans Zimmer - “La Ligne rouge” - “Journey to the line”
2.
Camille Saint-Saens - “Carnaval des animaux” - “Aquarium”
3.
Ennio Morricone - “Mission” - “Miserere”
4.
Michel Legrand - “Les Parapluies de Cherbourg” - Générique instrumental

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre