Accueil  >  Amandine Beyer, baroque et verbe haut
Flux RSS

Amandine Beyer, baroque et verbe haut

Le 09 juillet 2017 à 10:13 par Olivier Bellamy

Trois madeleines :
- Zino Francescatti dans le concerto de Bruch. Mon premier 33 tours
- la fantaisie pour pianoforte en ré mineur K397 de Mozart(par Kris Bezuidenhout chez Harmonia Mundi)
- “Have you seen the bright lily grow”, chanson de Robert Johnson (par Sting et Edin Karamazov, album”Songs from the Labyrinth”, Deutsch Grammophon)

Et 4 classiques:
-Le début du troisième mouvement du concerto pour violon et orchestre d’Aram Khatchaturian ,dans la version de David Oistrackh

-le passage central de Vortex Temporum , de Gérard Grisey(je l’ai entendu plusieurs fois en spectacle avec l’ensemble Ictus et la compagnie de danse Rosas)

-la ” Ciacona” en fa mineur pour orgue de Johann Pachelbel par Markus Märkl (disque Pan Classic)

- “Veni, veni, me sequere fida” , extrait de la Judita triumphans” d’Antonio Vivaldi, par Magdalena Kozena et l’Accademia Montis Regalis (disque Naïve)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre