Accueil  >  Gérard Macé, luxe, calme et poésie
Flux RSS

Gérard Macé, luxe, calme et poésie

Le 18 mai 2017 à 09:23 par Olivier Bellamy

CLASSIQUES :

Django Reinhart: « Nuages » (en référence à L’étranger de Baudelaire,)

Satie: n’importe quel morceau par Aldo Ciccolini (en référence à Honfleur, et à la mère de Baudelaire)

Schumann: extrait des Kreisleriana par Claudio Arrau

Schubert: trio opus 100, andante con moto, par le trio Wanderer

MADELEINES :

Schubert: Le roi des aulnes

Que sera sera par Doris Day dans « L’homme qui en savait trop » d’Hitchcock (musique et cinéma, mais aussi chanson)

Koto ou shamisen, de préférence avec voix, pour évoquer mon amour du Japon

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre