Accueil  >  Marc Veyrat, qui vivra Veyrat
Flux RSS

Marc Veyrat, qui vivra Veyrat

Le 06 mai 2017 à 09:15 par Olivier Bellamy

marc-veyrat-300-250.png

Freud aurait fait ses choux gras du blanc de Marc Veyrat : oubli significatif pour les psys. Il cite des grands chefs et tout d’un coup la panne. De qui s’agit-il ? De Guy SAVOY alors qu’il évoquait avec émotion la SAVOIE de son enfance. Le grand Guy qui, dans Passion Classique, avait perdu une partie de… SA VOIX. Décidément nos grands chefs sont de grands sensibles.
Voici son programme :
Vivaldi, Les quatre Saisons, idéalement début du printemps
- Pavarotti en duo avec Florent Pagny
- Chopin, Concerto N°1 Op 11
- Beethoven, Symphonie N°5

Les trois “madeleines” :
- Berthe Sylva, “Si on pouvait arrêter les aiguilles”
- Christophe, “Les mots bleus”
- Johnny Halliday, “Ma gueule”

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre