Accueil  >  Laurent Seksik, bon comme le Romain
Flux RSS

Laurent Seksik, bon comme le Romain

Le 20 janvier 2017 à 10:48 par Olivier Bellamy

laurent-seksik.JPG

On parle tout le temps de Romain Gary et de sa mère. Après avoir creusé les secrets d’Einstein ou de Zweig, Laurent Seksik s’attaque de nouveau au thème de la transmission, de l’héritage et part à la recherche du père de l’écrivain des Racines du ciel.
Du père réel, du père rêvé, du père caché. De l’absent permanent.

Voici son programme :
- Classiques :
Mozart Piano Concerto No.23 In A Major, K 488 Adagio
Mahler: Symphony No. 5, Adagietto
Variations Goldberg BWV 988
Trio op 100 (Schubert)

- Madeleines:
1 -  Adriano “celentano svalutation”
2 -  Souchon “somerset morgan”
3 - Montand “A bicyclette”

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 C.Holdrinet, le 22 janvier 2017 à 20:53 :

Une très belle émission, passionnante.
Avec sensibilité et quelle voix… allez
j’ose le dire,”irrésistible”,
Laurent Seksik nous emmène dans son parcours brillant. Des moments qui rendent le miracle possible, sa recherche et sa rencontre, très jeune encore, de Le Clésio, et la suite.
Emotion et envie que cela dure. J’ai lu de nombreux ouvrages de S.Zweig.
Et aussi”Les derniers jours de Stéphane Zweig”, de Laurent Seksik , qui se résume par cette citation de S.Zweig:” Nous avons décidé,unis dans l’amour, de ne pas nous quitter.”
Son programme musical Classique, un enchantement, et ses Madeleines bouleversantes. Aussi de redécouvrir Adriano Celentano dans “Svalutation”!Même envie de danser.


Donnez votre avis !






ombre