Accueil  >  Gérard Jugnot, une époque formidable
Flux RSS

Gérard Jugnot, une époque formidable

Le 17 décembre 2016 à 13:25 par Olivier Bellamy

 gerard-jugnot.jpg

Mieux qu’un livre de souvenirs, le livre de Gérard Jugnot fait revivre une époque. L’acteur-réalisateur s’y montre constamment drôle, sincère, juste. Le Splendid, ce ne fut pas seulement une bande de copains doués. Ils ont apporté un humour neuf, un ton nouveau. Et tout en poursuivant brillamment leur carrière d’acteur, Balasko, Blanc et Jugnot sont devenus d’authentiques auteurs avec leur univers propre. Enfin pas toujours (propre), mais on ne leur demandait non plus La grande lessive.


Voivi son programme :
-Bach, “Jésus que ma joie demeure”
- Fauré, “Pavane”
- Barber, “Adagio”
-Satie, “morceaux en forme de poire”

Madeleines :

- Le mépris, Delerue
- Le petit bal perdu (Bourvil)
- Knocking on heaven’s door (Bob Dylan)

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre