Accueil  >  Jean-Christophe Bailly, carnets secrets
Flux RSS

Jean-Christophe Bailly, carnets secrets

Le 15 décembre 2016 à 14:51 par Olivier Bellamy

 jean-christophe-bailly.JPG

Qui n’a jamais rêvé d’entrer dans l’intimité d’un créateur ? De regarder par-dessus l’épaule de Marguerite Duras, d’épier Cunningham par le trou de la serrure, ou de tendre l’oreille quand Erik Satie travaille. L’exposition L’ineffacé comble ce fantasme. Son commissaire, l’écrivain et poète Jean-Christophe Bailly, a rassemblé carnets, croquis, esquisses qui nous permettent de voir l’oeuvre d’art en gestation. Il nous en parle avec précision, profondeur et émotion.
Voici son programme :
4 morceaux “classiques”

- Josquin des Prés,   Déploration sur la mort d’Ockeghem
Haendel, Alcina l’air de “Ah mio cor” chanté par Joan Sutherland (enregistrement de 1959)
- Beethoven Adagio du 15ème quatuor à cordes par le quatuor Vegh
- Erik Satie Première gnossienne par Aldo Ciccolini

Les Madeleines

- Youn Sun Nah Uncertain weather (de l’album Same girl)
- Don Cherry Terestrial Beings (de l’album “Mu, first part)
- Neil Young Musique de Dead Man de Jim Jarmusch

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre