Accueil  >  Isabelle Aubret, soeur Courage
Flux RSS

Isabelle Aubret, soeur Courage

Le 07 décembre 2016 à 15:22 par Olivier Bellamy

 isabelle-aubret.jpg

Il y a eu soeur Sourire, et il y a soeur Courage. Jean-Ferrat la considérait comme sa petite soeur et elle a quelque chose d’une sainte laïque, d’une religieuse de la République. Isabelle Aubret fut de tous les combats, la faculté d’indignation est sa force. Quant à la poésie, c’est son petit coin de ciel bleu qui l’aide à trouver de quoi s’enthousiasmer dans la vie.
Voici son programme :
La valse triste de SIbelius par Herbert von Karajan
- Czardas de Monti par Yehudi Menuhin
- La symphonie n°1 en ré majeur de Mahler Seiji Ozawa
- Le concerto n°1 de Tchaikovsky par Vladimir Horowitz

Les Madeleines
- Nuit et brouillard par Jean Ferrat
- Nous deux par Léo Ferré
- Un jour un jour par Isabelle Aubret

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 C.HOLDRINET, le 09 décembre 2016 à 20:29 :

Une douce chanson cette émission consacrée à Isabelle Aubret. Nous avons eu l’occasion de la rencontrer, lors d’un dîner chez des amis communs, il y a quelques années. Elle,ainsi que son compagnon et directeur musical Gérard Meys, directeur musical, aussi, je crois,de Jean Ferrat dont nous avons parlé bien sûr.Il vivait encore.
Elle est la même dans la vie. D’apparence fragile, hypersensible, les larmes troublant vite ses yeux clairs.D’une douceur incroyable, mais un petit bout de femme déterminée.


Donnez votre avis !






ombre