Accueil  >  Frédéric Oudéa, de Mozart à Fauré
Flux RSS

Frédéric Oudéa, de Mozart à Fauré

Le 24 novembre 2016 à 11:11 par Olivier Bellamy

frederic-oudea.JPG

Avant la diffusion du concert Playing for Philharmonie, le directeur de la Société Générale a présenté ses choix musicaux en évoquant notamment un festival de l’Oise dont il est l’un des parrains.

Voici son programme :
- Mozart : La Flûte enchantée, n° 2 Arie « Der Vogelhändler bin ich ja »
- Haendel : Rodelinda avec Andreas Scholl
- Glyndebourne, 1998  Aria “Dove Sei”
- Schubert : Sonate en si bémol majeur D 960, 1er mouv. « Molto moderato » ou 4ème mouv. « Allegro, ma non troppo » par Aldo Ciccolini

- Beethoven : Concerto n° 5 pour piano « l’Empereur » 2ème mouv. « Adagio un poco mosso »
- Beethoven : Sonate n° 14 en Ut mineur op. 27 « Clair de Lune » Adagio sostenuto
- Verdi : La Traviata – Acte 3, air du début : « Teneste la Pomessa …. Attendo, né a me guigon mai … » final : « Prendi, quest’é l’immagine… »
- Fauré : Cantique de Jean Racine

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre