Accueil

emmanuelle-jaspart.jpg

Intelligence et spontanéité au menu avec la pianiste Emmanuelle Jaspart qui clôture cette saison dans nos studios parisiens avant de se retrouver à Evian la semaine prochaine.

Voici son programme :

- Dutilleux, Concerto pour violon “L’Arbre des Songes”, Final, par Olivier Charlier et l’Orchestre Philharmonique de la BBC , direction  Y-P.Tortelier
- Piazzolla,  Adios Nonino, par Daniel Rivera

Madeleines

- Ravel, Concerto pour piano en sol, “Adagio”, par Martha Argerich et l’Orchestre Philharmonique de Londres dirigé par C.Abaddo
- Legnini, “Smoke gets in your eyes”
- Chopin, Nocturne op.27 n°2, par Brigitte Engerer

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Serge Hayat, un don de conteur

Le 09 juillet 2016 à 13:55 par Olivier Bellamy

serge-hayat.jpg

Si Alain Ducaux n’avait pas existé, c’est à Serge Hayat qu’il eut fallu proposer le rendez-vous télévisé qu’il instaura avec l’Histoire.

Voici son programme :

- Mozart, Requiem, “Kyrie”, par l’orchestre et choeur des Champs Elysées, direction P.Herreweghe
- Hans Zimmer, Bande originale du film “Batman Begins”, “Molossus”
- Bach, Clavier bien tempéré, Prélude et fugue BWV 847, par Vladimir Ashkenazy

Pour les Madeleines :

- Rachmaninov, Concerto pour piano et orchestre n°1
-
Elmer Bernstein, Bande originale du film “Les dix commandements”
- John Williams, Bande orignale du film “Star Wars”, “Marche impériale”, par l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles dirigé par Z.Mehta
- Morricone, Thème du film “Il était une fois dans l’ouest”

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

Flux RSS

Hugo Reyne, quelle santé !

Le 09 juillet 2016 à 13:52 par Olivier Bellamy

hugo-reyne.jpg

Il déborde de vivacité et d’énergie. Mais à quoi carbure-t-il donc ? A la musique dont on peut user sans modération.

Voici son programme :

- Bach, Concerto brandebourgeois n°4, 1er mvt, Simphonie du Marais, direction H.Reyne
- Lully-Molière, Le Bourgeois gentilhomme, “Menuet de M.Jourdain”
- Haendel, Water Music, “Ouverture”, par le Consentus Musicus de Vienne dirigé par N.Harnoncourt

Pour les Madeleines :

- Bach, Concerto pour 2 violons, 1er mvt, par David et Igor Oïstrakh
- Telemann, Sonate en fa majeur, 1er mvt, pour flûte à bec et basse continue, par Frans Brüggen
- Beethoven, Romance pour violon et orchestre n°2 en fa majeur, par David Oïstrakh, l’Orchestre Philharmonique de Moscou dirigé par G.Rojdestvensky

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

francine-leca.jpg

Comme un pied de nez à tous les artistes qui brassent de grandes idées, le trait de Tchekhov rappelant que ceux qui travaillent le plus, les paysans, n’emploient presque jamais le mot “travail”. On peut décliner l’idée avec Francine Leca pour qui aider son prochain, d’où qu’il vienne, semble tout naturel et qui laisse les mots “charité” ou “générosité” à ceux qui parlent au lieu d’agir. Si l’on était pas sûr que l’idée lui paraisse totalement incongrue, on évoquerait bien l’idée d’une rencontre exemplaire dans Passion Classique. Car comme les vrais bons, c’est d’abord chez les autres que Francine Leca distingue la bonté.

Voici son programme :

- Purcell, King Arthur, “Air du froid”, direction Hervé Niquet
- Chopin, Valse op.69 n°2, par Jean-Philippe Collard
- Bizet, Carmen, “L’amour est un oiseau rebelle”, avec Béatrice Uria Monzon

Et pour les Madeleines :

- Prévert et Kosma, “Les Feuilles mortes”, par Yves Montand
- Puccini, Tosca, avec Ruggero Raimondi
- I Muvrini

Ajouter un commentaire Lien permanent | Rétrolien

ombre