Accueil  >  Paule Constant, on dirait le sud
Flux RSS

Paule Constant, on dirait le sud

Le 17 mars 2016 à 10:14 par Olivier Bellamy

paule-constant.jpg*

Son roman a la limpidité d’un conte africain, l’amertume souriante d’une fable de La Fontaine, le rythme implacable d’une tragédie de Racine et un parfum de Le Clézio. Nous sommes toujours entre deux mondes, deux sons de cloche, l’ombre et la lumière, le rire et les larmes. On est au coeur du noyau du jeu de la vérité et du style poétique. Des chauves-souris, des singes et des hommes. Paule sud.

Voici son programme :

- Rameau, Hippolyte et Aricie, “Ouverture”, par Marc Minkowski (dir.) et Les Musiciens du Louvre
- Mendelssohn , Concerto pour violon n°2, 1er mvt, interprété par Anne-Sophie Mutter
- Chopin, Nocturne n°1, par Brigitte Engerer

Trois Madeleines :

- Léo Ferré, “Je chante pour passer le temps”
- Charles Trenet, “Douce France”
- Georges Brassens, “La Prière” (sur un poème de Francis Jammes)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 2 commentaires pour cet article :

1 Danièle Ademmer, le 17 mars 2016 à 11:10 :

Paule Constant parle de la douceur qui est en vous, Olivier Bellamy, et qui l’a fait sourire au lieu de pleurer . Il était juste de le souligner: cette douceur - entre autres qualités de coeur - fait de chacune de vos émissions en plus de la découverte sensible de la personnalité de vos invités, un retour aux sources , non seulement géographiques ( je suis francaise, née au Maroc,et vivant en Allemagne depuis longtemps), mais essentiellement celles du coeur.
Soyez-en remercié de tout coeur, Monsieur Bellamy !

2 C.HOLDRINET, le 17 mars 2016 à 14:08 :

Douce, sensible, profonde,cultivée, elle est très touchante Paule Constant.
“Elle voit ce qu’elle écrit”.
Le concerto de Mendelssohn est une “musique rousse pour moi”.
En l’écoutant on pense c’est vrai, à
Karen Blixen. “Out of Africa adapté de “La ferme Africaine”.
Paule Constant semble imprégnée de cette sérénité de l’Afrique.
Un très beau moment que l’on aurait aimé prolonger.


Donnez votre avis !






ombre