Accueil  >  Raphaël Mezrahi, un grand coeur
Flux RSS

Raphaël Mezrahi, un grand coeur

Le 27 janvier 2016 à 19:10 par Olivier Bellamy

raphael-mezrahi.jpg

Belle rencontre avec Raphaël Mezrahi qui confirme l’opinion selon laquelle il faut être intelligent pour faire l’idiot. Un vrai héritier des dadaïstes.

Voici son programme :

Madeleines :

- Eddy Mitchell, “La Cour des Grands”
- Private Domain, “Here in this place” (d’après Les Indes galantes de Rameau)
- Stevie Nicks, “Beauty and the Beast”

Classiques :

- Rossini, “Ouverture” de Guillaume Tell
- Bach, Variations Goldberg 
- Maurice André, Concerto pour trompette en ré mineur, “Allegro”
- Schubert, Trio op. 100 en Mi bémol Majeur

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 suppo chrystelle, le 28 janvier 2016 à 12:36 :

D’habitude je n’aime pas trop faire de commentaires mais cette fois-ci je me permet de le faire car, grâce à votre émission avec Raphaêl Mezrahi, j’ai découvert un autre homme. Je ne le regarderais plus comme un journaliste rigolo avec ses drôles d’interviews mais comme quelqu’un de très intelligent. il est dommage que l’on ne puisse pas le découvrir encore plus car il le mérite. Merci encore pour votre émission que j’écoute sur le trajet du retour à la maison et qui me fait découvrir la musique classique. Continuez !!!


Donnez votre avis !






ombre