Accueil  >  Daniel Cohen, croissez, croissez, au risque de croasser
Flux RSS

Daniel Cohen, croissez, croissez, au risque de croasser

Le 27 octobre 2015 à 10:36 par Olivier Bellamy

daniel-cohen.jpg

Economiste et d’une certaine manière philosophe, Daniel Cohen élève un doute sur l’absolue nécessité de la croissance, religion du monde moderne et addiction impérieuse. Si nous ne réfléchissons pas aux conséquences d’une croissance faible ou nulle en l’état des choses, c’est un monde de violence et de ténèbres qui pourrait survenir.

Voici son programme :

Classiques :

- King Arthur, “Ouverture”, Purcell
- La Force du Destin, “Ouverture”, Verdi
- Korwar, François-Bernard Mâche
- Une Sonate pour piano de l’op. 110, Beethoven

Madeleines :

- “Tombe la neige”, Adamo
- “Suzanne”, Leonard Cohen
- “Like a Rolling Stone”, Bob Dylan

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre