Accueil  >  Églantine Éméyé, mère voici ton fils
Flux RSS

Églantine Éméyé, mère voici ton fils

Le 23 octobre 2015 à 09:45 par Olivier Bellamy

eglantine-emeye.jpg

Elle porte le prénom d’une fleur, comme Garance dans Les Enfants du Paradis. Le Ciel a envoyé une mission bien délicate et douloureuse à Églantine Éméyé,  la charge d’un enfant autiste et polyhandicapé. Elle nous raconte son calvaire avec humour, tendresse et courage. Après ce livre bouleversant, c’est l’amour qui triomphe et le courage.

Voici son programme :

Les musiques classiques :

- Grieg, Peer Gynt
- Mozart, Marche turque
- Mozart, Symphonie n°40
- Mendelssohn, Songe d’une Nuit d’été

Les Madeleines :

- Abba, “Voulez-vous”
- La Medicina, zouk “La Sé Sel Medikaman Nou Ni”
- INXS, “Need you tonight”

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 2 commentaires pour cet article :

1 Yvette Levenstein, le 23 octobre 2015 à 20:29 :

C’est en écoutant Radio Classique que j’ai eu le plaisir d’entendre Eglantine Emeye sur ‘Passion Classique’.
Son calvaire avait aussi été le mien car j’ai également eu un fils autiste qui, en plus, était épileptique. J’ai personnellement eprouve la souffrance d’Eglantine qui, a mon avis, est fort admirable par son courage et sa persévérance. Le courage de faire face, non seulement, a la tache lourde et douloureuse de pourvoir aux nombreux besoins de son fils, mais de le faire toute seule, sans le support et l’amour de son époux… Que d’épreuves… Je la salue avec le plus grand respect.

2 CARY, le 24 octobre 2015 à 14:46 :

Bonjour Monsieur Bellamy,
j’écoute presque tous les jours votre émission, j’ai été tout particulièrement émue en écoutant celle du 23 octobre avec pour invitée Eglantine Emeyé. Le ton n’était pas larmoyant ; j’admire cette jeune femme, sa force de caractère, quel courage… Continuez à nous émouvoir. Cordialement

AM CARY


Donnez votre avis !






ombre