Accueil  >  Mireille Mathieu et l’opéra de papa
Flux RSS

Mireille Mathieu et l’opéra de papa

Le 14 octobre 2014 à 10:46 par Olivier Bellamy

 mireille-matthieu-1.JPG

C’est par son père que Mireille Mathieu a été initiée aux beautés de l’art lyrique. Ce tailleur de pierre avignonnais qui a donné quatorze enfants à la France du Général avait une voix de ténor et chantait volontiers les grands airs du répertoire - avec l’appui de sa femme qui lui soufflait parfois les paroles. Plus tard, Mireille Mathieu a pris des cours avec Jeanine Reiss qui lui parlait de la Callas et chez qui elle croisait Teresa Berganza ou Ruggiero Raimondi. L’émotion a dû être grande le jour où la chanteuse populaire a pu entonner un duo avec PLacido Domingo qui fut d’une gentillesse exquise. À quand un duo avec Philippe Jaroussky ou un duo des chats avec Cecilia Bartoli ?

Voici son programme :
Maria Callas - Carmen
- Luis Mariano -
- Tino Rossi - la romance de maître patelin

- Pavarotti - la Bohème
- Philippe Jaroussky - aria de haendel
- Cécilia Bartoli
- Placido Domingo - Tosca

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 aurelie BRU, le 15 octobre 2014 à 12:11 :

j’ai beaucoup aimé Mireille mathieu…son intervention était très émouvante !
merci à elle !

2 Erica Roche, le 18 octobre 2014 à 14:19 :

L’année dernière nous avons participé à une croisière fluviale qui nous a amené de Moscou à St. Petersbourg - c’est un très grand souvenir. Je ne peux pas tout vous raconter - ce serait trop long et hors sujet, mais tout à fait à part des monuments et paysages que nous avons pu contempler, cela a été l’occasion de rencontrer des gens un peu hors normes, dont le directeur de la croisière - un homme passionnant et cultivé qui parle 7 langues couramment et dont les conférences étaient d’un niveau exceptionnel. Parmi le personnel à bord, se trouvait aussi une pianiste russe de bon niveau, aussi bien en récital classique que jazz. Physiquement, elle était à s’y méprendre une copie conforme de Mireille Mathieu, que ça soit pour ses vêtements, sa coiffure, et même sa gestuelle. C’est dire à quel point Mireille Mathieu est devenue une véritable icone en Russie et vraisemblablement ailleurs, alors qu’ici elle est passée un peu au second plan. Qui a dit que nul est prophète dans son pays?

3 Lucie Gardot, le 18 octobre 2014 à 16:09 :

Puisque vous abordez le sujet, Erica, je vais oser dire ce que j’ai pensé de ce Passion Classique avec M. Mathieu. Elle m’a “saoulée” épuisée….D’après ce que j’ai entendu, MM est très populaire en Russie et aussi en Allemagne à ma grande surprise (2 pays mélomanes s’il en est). Pour l’avoir entendu quelquefois à la télé, c’est flagrant qu’ elle chante souvent faux et qu’elle aurait dû se résigner à arrêter la chanson depuis longtemps déjà. C’est peut-être pour cela qu’elle n’a plus la cote en France.


Donnez votre avis !






ombre