Accueil  >  Brahim Zaibat, la chimie des corps
Flux RSS

Brahim Zaibat, la chimie des corps

Le 25 septembre 2014 à 13:20 par Olivier Bellamy

brahim-zaibat-2309.JPG

Comment passe-t-on d’un “Z’y va” à un Zaibat ?
Par la passion, et le travail, le travail, encore le travail.
Mais aussi la chance. Pour Brahim et ses potes, ce fut Serge Dorny, le directeur de l’Opéra de Lyon qui, les ayant vu danser sur le péristyle leur a prêté un studio d’entraînement.
Virtuosité toujours, tendres ébats parfois, et magie au bout du chemin.
Voici son programme :
- Debussy : l’après-midi d’un faune
- Stravinsky : l’oiseau de feu
- Jean Sébastien Bach : Sarabande
- Le Boléro de Ravel

3 souvenirs :

- La Bohème d’Aznavour
- Demain c’est loin d’Iam
- Gangsta Party 2 Pac

Lien permanent | Rétrolien

Soyez le premier à commenter cet article.


Donnez votre avis !






ombre