Accueil  >  René Jacobs, le feu dans la musique
Flux RSS

René Jacobs, le feu dans la musique

Le 29 juin 2014 à 16:10 par Olivier Bellamy

Il a la réputation d’être difficile. Les chanteurs sont dans leurs petits souliers, les metteurs en scène ont intérêt à ne pas chausser de semelles de plomb. À ce niveau de perfection et d’engagement, René Jacobs peut se permettre de réfuter tout dilettantisme. Le public applaudit et la musique sourit.

Voici son programme :

Sources d’inspiration :

• F. SCHUBERT : Die schöne Müllerin
Premier enregistrement de Dietrich Fischer-Dieskau et Gerald Moore

• W.A. MOZART : Cosi fan tutte (enregistrement EMI)
E. Schwarzkopf, Nan Merriman, Rolando Panserai, Leopold Simoneau…
Dir : Herbert von Karajan
Acte I, scène 2 : Quintette « Di scrivermi ogni giorno »

• J.S. Bach: Passion selon Saint-Matthieu
Premier enregistrement intégrale sur instruments anciens avec le Concentus Musicus dirigé par Nikolaus Harnoncourt (et Gustav Leonhardt à l’orgue !), paru dans la série « Das Alte Werk » chez Telefunken – Chœur d’entrée
Solistes : Kurt Equiluz, Paul Esswood, James Bowman, Nigel Rogers, Max von Egmond…

• G.F. GHAENDEL : opéra : Sosarme (enregistrement de 1954)
Acte II, duo « Per le porte del tormento »
Alfred Deller, contre-ténor
Margaret Ritchie, soprano
Dir : Anthony Lewis

Quelques exemples de sources d’Emotion et/ou de Bonheur !

• « Má Vlast » de Smetana (souvent écouté dans l’enfance)

• La Symphonie « Inachevée » de Schubert

• « Abendempfindung » de Mozart

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 2 commentaires pour cet article :

1 C.HOLDRINET, le 30 juin 2014 à 19:54 :

Quel bavard! Il fallait qu’Olivier saisisse “le quart de soupir” pour poursuivre son émission.
Un grand monsieur René Jacobs. Son programme musical m’a beaucoup plu.

2 Roberto Livadiotti, le 01 juillet 2014 à 12:25 :

En effet, il y a eu beaucoup de bavardage, mais les sujets abordés ainsi que les choix musicaux,ont été intéressants et ce n’est pas étonnant, vu les qualités de ce grand musicien qu’est René Jacobs.


Donnez votre avis !






ombre