Accueil  >  Jean-Philippe Sarcos, l’accent et le coeur qui chantent
Flux RSS

Jean-Philippe Sarcos, l’accent et le coeur qui chantent

Le 29 juin 2014 à 16:14 par Olivier Bellamy

260614-jean-philippe-sarcos2.JPG

Il est formidable, Jean-Philippe Sarcos. Pour la journée Chambord sur Radio Classique, il a bâti un rêve où la musique tient la première place et où elle résonne dans tous les coeurs.

Voici son programme :

Madeleines :

1- Hippolyte et Aricie de Rameau, ouverture,
Les Arts Florissants, William Christie,
CD Erato, plage 1, 2′45

2- Concerto grosso en sol mineur de Vivaldi, 3e mouvement,
Venice Baroque Orchestra, Andrea Marcon,
CD Archiv Produktion, plage 6, 1′55

3- Gloria de Poulenc, “Gloria in excelsis Deo”,
Orchestre National de France, Choeurs de Radio France, Georges Prêtre,
CD Emi classics, plage 1, 2′39

Classiques :

1- Ve symphonie de Beethoven, 1er mouvement,
Le Palais royal, Jean-Philippe Sarcos,
enregistré en concert à la Salle de l’ancien Conservatoire à Paris le 27 novembre 2013, sur ce lien, 7′

2- Funeral anthem for Queen Caroline de Haendel, “The righteous shall be had”,
Le Palais royal, Jean-Philippe Sarcos,
enregistré en concert à Notre-Dame du Liban le 14 juin 2012, CD qu’on vous apporte demain, plage 9, 3′25

3- Symphonie en ré mineur de César Franck, deuxième mouvement,
Orchestre National de France, Charles Munch,
CD Auvidis Valois, plage 2, 8′46

4- Coronation Ode d’Elgar, “Land of Hope and Glory”,
Scottish National Orchestra and Chorus, Sir Alexander Gibson,
CD Chandos, plage 7, 4′10

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 4 commentaires pour cet article :

1 Erica Roche, le 30 juin 2014 à 17:15 :

Je rentre après un séjour prolongé à la campagne (pas d’internet et pas de Passion Classique) et je rattrape petit à petit les émissions que j’ai ratées. Le Festival de Nohant au mois de juin s’est dévoilé à nous avec une acoustique améliorée et hautement réussie pour le grand confort des oreilles et pour notre confort physique - une vraie clim qui est aussi la bienvenue! Entendre dans ces conditions Nikolaï Lugansky et ensuite Gautier Capuçon et Frank Braley, c’était un vrai régal. Une découverte totalement inattendue pour nous était le festival “Pentecôte en Berry” organisé par le pianiste Cyril Huvé dans sa propre grange pour promouvoir de jeunes musiciens de talent avec comme thème cette année Maurice Ravel. Il y avait des pianistes, un guitariste (son fils je crois) et après l’entracte, une petite opérette charmante “l’Heure Espagnole” (de Ravel bien sur), dans une mise en scène, forcément sommaire vu la simplicité de la scène, mais très réussie. C’est une vraie gageure d’organiser un festival de musique en même temps que celui de Nohant et à seulement quelques kilomètres de là, et la grange était pleine à craquer. J’aimerais bien que Cyril Huvé soit invité dans l’émission -il a eu je crois une Victoire de la Musique il y a quelques temps.

2 C.HOLDRINET, le 30 juin 2014 à 20:17 :

Nohant, George Sand, la musique, un lieu charmant qui nous avait beaucoup plu. Nous avions écouté “Cosi Fan Tutte”. Et je me souviens avoir eu très chaud en effet Erica!
Un régal d’émission avec Jean-Philippe Sarcos.

3 Roberto Livadiotti, le 01 juillet 2014 à 12:19 :

Oui,c’était intéressant d’écouter cette émission avec J.P.Sarcos dont je n’avais pas entendu parler et les choix musicaux ne manquaient pas d’intérêt.

4 Lucie Gardot, le 07 juillet 2014 à 17:17 :

Un opéra en entier à Nohant Claudette ????


Donnez votre avis !






ombre