Accueil  >  Kamel Ouali, les yeux qui brillent
Flux RSS

Kamel Ouali, les yeux qui brillent

Le 22 juin 2014 à 19:09 par Olivier Bellamy

200614-kamel-ouali2.JPG

“J’aime les hommes dont les yeux brillent”, chantait Charles Trénet dans Le Jardin extraordinaire. La prof de danse de Kamel Ouali aussi puisque, lorsqu’elle a vu ce petit ouistiti débouler dans sa classe, elle l’a choisi pour danser dans un spectacle et c’est ainsi qu’un chorégraphe est né. Esprit positif, ouvert, enthousiaste, Kamel Ouali est un vent d’air frais dans la création contemporaine. Pas plus d’arrogance que de fausse modestie chez ce gaillard qui sait partager ses émotions avec une saine énergie.

Voici son programme :

- Stravinsky : Le Sacre du printemps
- Offenbach : Les Contes d’Hoffmann, La Barcarolle
- Mozart : Requiem
- Alfredo Catalani : La Wally

Madeleines :

- Léo Ferré : “Avec le temps”
- Colette Renard : “Les nuits d’une demoiselle”
- Indila : “Dernière danse”

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 Une semaine, une image, un son : slow life #1 | Du côté de chez PLK, le 25 septembre 2015 à 20:16 :

[…] insolite d’une chanson de Colette Renard lors de Passion Classique consacrée à Kamel Ouali, chorégraphe. Un hommage à la chanson française, d’un autre temps… très explicite […]


Donnez votre avis !






ombre