Accueil  >  Mikhaïl Rudy, un bel artiste
Flux RSS

Mikhaïl Rudy, un bel artiste

Le 17 mai 2014 à 17:26 par Olivier Bellamy

150514-mikhail-rudy2.JPG

Depuis son grand prix au Concours Long-Thibaud et son installation à Paris, Mikhaïl Rudy est resté l’un des pianistes russes les plus aimés du public français. Sa vaste culture (littéraire, poétique, picturale), sa connaissance profonde du grand répertoire romantique mais aussi son goût pour des compositeurs réputés plus difficiles comme Janacek, Szymanowski ou le dernier Scriabine lui assurent une place de choix parmi les grands artistes de son temps. Avec les années, il demeure aventureux, disponible pour des projets de vaste envergure et intègre. Le revoir et l’entendre, c’est comme retrouver un vieil ami fidèle, un témoin attentif et sensible des bouleversements du monde, un homme de courage et de passion.

Voici son programme :

Madeleines :

- Grieg : Papillon, extrait des Pièces lyriques (par Emil Gilels)
- The Beatles : “Here, there and everywhere” (extrait de l’album Revolver, 1966)
- John Coltrane : “Naïma”
- Wagner : Tristan & Isolde, extrait du duo d’amour du II ou du Liebestod (par Boehm/Nilsson)

Autres extraits musicaux :

- Bruckner : 7ème Symphonie, début (par Celibidache/Munich)
- Moussorgski : Hopak (par Vichnevskaïa/Rostropovitch)
- Verdi : Otello, extrait du tout début/ou du duo de la fin du I/ou de la chanson du saule (par Kleiber/Scala)
- Chostakovitch : 15ème Symphonie, début du 1er mouvement ou 3 dernières minutes du 4ème mouvt (par Jansons/LPO)

Lien permanent | Rétrolien

Il y a un commentaire pour cet article :

1 C.HOLDRINET, le 17 mai 2014 à 22:07 :

Bien qu’ayant souvent un peu de mal avec les pianistes russes, j’ai un faible pour Mikhaïl
Rudy. Très cultivé et touchant.
Un bel entretien intéressant.


Donnez votre avis !






ombre