Accueil  >  Elie Semoun, drôle et mélancolique
Flux RSS

Elie Semoun, drôle et mélancolique

Le 28 mars 2014 à 10:22 par Olivier Bellamy

270314-elie-semoun2.jpg

Autrefois, les antisémites avaient leur juif. Aujourd’hui, c’est le contraire. Ainsi Elie Semoun nourrit une passion pour Wagner et a partagé l’affiche avec Dieudonné-reprendre-c’est-voler.
Plus sérieusement, c’est au contact de son oncle et de sa tante, après la mort de sa mère, qu’il a découvert “l’incandescente fournaise” chère à Baudelaire. Walkyrie (et qui pleure), Tristan (suspends ton vol) ont accompagné ses jeunes années et continuent de l’émerveiller puisque, selon son propre aveu, il grandira plus tard. Chopin est sa nouvelle passion. Peut-être par goût d’envahir la Pologne pour répondre à l’injonction de Woody Allen découvrant la Tétralogie.
Drôle, attachant, la langue bien pendue, l’oeil qui frise, Elie Semoun est un cadeau du ciel. Qu’est-ce qu’on s’ennuierait sans les Juifs et les Arabes dans ce pays !

Voici son programme :

- Wagner : Fin du premier acte de la Walkyrie

- Wagner : Tristan et Isolde, Mort d’Isolde

- Chopin : Nocturne op.48 n°1

- Ravel : Pavane pour une infante défunte

Madeleines :

- Léo Ferré : “La nuit”

- Bill Evans : “You must believe in spring”, joué par Michel Legrand au piano

- Les Demoiselles de Rochefort : “Adolescent”, Gene Kelly, toujours par Michel Legrand

Lien permanent | Rétrolien

Il y a 3 commentaires pour cet article :

1 tores, le 28 mars 2014 à 10:53 :

Ce que j’aime chez élie c’est la poésie de ses paroles, la justesse de ses pensées.
Albert Tores dit Taurus

Souvent l’on me dit “soyez vous même” ce sont ceux qui me connaissent pas.
Taurus

2 Itié, le 28 mars 2014 à 12:42 :

De retour dans la capitale j’ai bien aimé Jean Tulard et Elie Semoun, deux émissions originales , comme les invités .
Pour ceux qui,en déplacement en province , ne captent pas RadioClassique , j’ai trouvé la possibilité d’écouter notre Olivier préféré à partir de la télé . Là où j’étais , c’est Orange , il faut aller sur le canal 631 , simple et sono parfaite .

3 Roberto Livadiotti, le 29 mars 2014 à 15:20 :

La magnifique fin du 1er acte de “La Walkyrie” de Wagner. Dommage qu’on n’ait pu l’écouter en entier.Elie Semoun est décidément un “fan” de Wagner.C’était aussi le cas dans sa dernière émission.


Donnez votre avis !






ombre